Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Forum public ouvert à tous les joueurs.

Modérateur : Oracles d'Hadès

Avatar de l’utilisateur
Maliphanzo
Héros
Messages : 571
Inscription : mar. mai 01, 2018 8:43 pm

Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Maliphanzo » sam. déc. 14, 2019 6:57 am

LUGANO

Quelques semaines c'étaient passés depuis que Lugano avait assister impuissant à la capture de celui qu'il devait protéger au péril de sa vie.
Nilton avait disparut sans laisser de trace, le retrouver ne serait pas une mince affaire, ceux qui avaient fait ça n'en étaient pas à leur premier enlèvement.
Lugano ce disait qu'il fallait qu'il fasse quelque chose, et c'est en passant devant le temple des Erinyes, que Lugano put entendre toute leur complainte et sentir la soif de châtiment qui les animaient.
Percevant cela comme un signe, Lugano se rappela qu'autrefois Nilton chassait pour elles, peut être que les furies mèneront le spectre du Gorille sur le bon chemin dans sa quête de retrouver Nilton.
Il s'engouffre alors dans le temple.

Une fois devant l'autel Lugano s'agenouilla, après une courte prière il récita les yeux fermer en levant les bras vers le ciel comme pour enlacer les Erinyes qui se trouvaient représenter dans la roche devant lui...


« Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les infidèles et les impies. Donnez moi le courage de les défier au nom de notre maître Hadès. Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups. Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur. »
Alecto, reçoit ce vin comme le sang des ennemis que je vais répandre. »

Le Spectre prend une coupe, la remplit de vin et en verse le contenu sur l’autel.
« Tisiphone, reçoit cette chair comme la vie de mes ennemis. »
Le Spectre prend un morceau de viande dans une jarre et le dépose également sur l’autel.
« Mégère, reçoit mon sang en témoignage de ma détermination. »
Le Spectre prend une lame et s’entaille la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.
« Ô bienveillantes Erynnies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance. »

A ce moment une plaque de marbre se matérialisa devant Lugano, une sorte de cosmos violet translucide s'échappa de cette dernière vers le plafond et lorsqu'elle passa devant les visages des Erinyes, les six yeux de ces dernières se mirent à briller d'un rouge vif en l'espace d'une seconde et un nom se grava sur la plaque de marbre............ Ciro !!!!!
Voila qui était la cible des Erinyes, et Lugano avait choisit de devenir le chasseur.

Sans plus tarder Lugano rebroussa chemin bien déterminer à trouver Ciro afin de lui soumettre le châtiment du grand et puissant Hadès...
Avatar de l’utilisateur
Sov3liss
Guerrier Mythique
Messages : 4562
Inscription : sam. janv. 02, 2016 8:09 pm

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Sov3liss » dim. déc. 22, 2019 5:21 am

SOV3LISS

Quelques mois s'étaient écoulée depuis la dernière visite du Général à la grotte de la Trinité où demeuraient les Erynies.
Cela faisait longtemps que plus aucun spectre y avait été en raison d'une préoccupation des plus urgentes face à une menace sérieuse.
Arrivé au bout du tunnel menant à la grotte, Sov' pu y voir trois statuettes représentant les Erynies posé sur un petit autel en pierre.

Devant elles, une grande plaque de marbre était posé, où le sort allait désigner la prochaine victime à pourchasser à travers la Grèce.
Il fallait dire que le Général n'en pouvait plus, les gémissements des Erynies résonnait dans la nuit sur les plaines infernal. Impossible de fermer l'oeil.
Le spectre suivi le rituel afin de connaître le nom d'un futur traître à devoir combattre comme un châtiment envers le crime qu'il avait commis.

"Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les infidèles et les impies.
Donnez moi le courage de les défier au nom de notre maître Hadès.
Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups.
Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur."


Alecto, reçu le vin comme le sang des ennemis qui allait être répandu.
- Le Spectre prit une coupe, la remplit de vin et en versa le contenu sur l’autel.

Tisiphone, reçu la chair comme la vie de ses ennemis.
- Le Spectre prit un morceau de viande dans une jarre et le déposa également sur l’autel.

Mégère, reçu le sang du spectre en témoignage de sa détermination.
- Sov' prit une lame et s’entailla la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.

Après avoir entaillé sa main et versé quelques goûtes de sang sur le marbre, Sov' releva les yeux et s'adressa aux Erynies..
"Ô bienveillantes Erynnies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance."

Après quelques gouttes de sang versée sur la plaque de marbre, un nom apparu peu à peu à travers l'autel.. Impérius y apparaissait bien visible.
Les Erynies ricanèrent, goûtant déjà à travers les actes du général envers cet Ange des plus dégourdi à une promesse de vengeance.
Sov' reçu le message avec grande attention et quitta le temple de la trinité pour remplir la mission qui lui avait été confié.
Image Corsaire du Nékyomantéion / Padawan de Rune
Avatar de l’utilisateur
Maliphanzo
Héros
Messages : 571
Inscription : mar. mai 01, 2018 8:43 pm

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Maliphanzo » sam. janv. 04, 2020 3:08 am

LUGANO

:arrow: Cap Sounion : A la recherche de Nilton

Lugano n'avait rien trouver de croquant a ce mettre sous la dent au cap Sounion, Nilton n'était pas aller la bas et il n'était pas fait prisonnier des leurs geôles, il en était sur.
Qu'a cela ne tienne, il lui restait encore des régions à visiter, la Grèce était vaste et il n'était qu'au début de son enquête, de plus, il ne savait pas comment l'expliquer mais les Erinyes semblaient guider sa quête.
C'est alors tout naturellement que Lugano revint au jardin avec la dalle de marbre imprégnée du sang de Ciro, lorsqu'il l'a posa sur l'autel, les Erinyes firent leur apparition en virevoltant et en criant d'une voix stridente jusqu’à disparaitre complètement en un éclair.

Fort et confiant après sa première victoire, Lugano n'hésite pas et invoque alors a nouveau les Erinyes pour leur demander un nouveau contrat en s'agenouillant devant l'autel...


« Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les infidèles et les impies. Donnez moi le courage de les défier au nom de notre maître Hadès. Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups. Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur. »
Alecto, reçoit ce vin comme le sang des ennemis que je vais répandre. »

Le Spectre prend une coupe, la remplit de vin et en verse le contenu sur l’autel.
« Tisiphone, reçoit cette chair comme la vie de mes ennemis. »
Le Spectre prend un morceau de viande dans une jarre et le dépose également sur l’autel.
« Mégère, reçoit mon sang en témoignage de ma détermination. »
Le Spectre prend une lame et s’entaille la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.
« Ô bienveillantes Erynnies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance. »

... une plaque de marbre apparait alors, le nom d'Etanna avec.
Avatar de l’utilisateur
Sov3liss
Guerrier Mythique
Messages : 4562
Inscription : sam. janv. 02, 2016 8:09 pm

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Sov3liss » sam. janv. 11, 2020 5:47 am

SOV3LISS

L'étoile terrestre de l’exécution avait par sa grande surprise trouver le semeur de trouble plus tôt que prévu.. Celui dont le nom s'était inscrit brillant d'un rouge pourpre était à l'entrée des enfers. Impérius avait déjà sévi et cela devait cesser pour les Erynies qui ne se firent à ce moment précis, pas prier pour crier leur désarrois et espérer une vengeance prometteuse. Lorsque Sov' était sorti de la grotte, il s'était dirigé vers la cantine pour y prendre quelques vivres.. Il savait très bien que l'animal n'allait pas prévenir de son arrivé et qu'il allait falloir quelques temps avant qu'il pointe le bout de son nez. La discrétion était de mise et il fallait bien évidemment être là bien à l'avance pour mieux surprendre le nouvel assaillant des enfers. Après avoir guetté des nuits durant sachant très bien que cet ange avait assez de courage pour revenir sur ses pas et sévir à nouveau, une ombre s'était déplacé aussi discrète que rapide à travers les bosquets qui recouvrait les bordures du Fleuve.. Le corsaire du Nékyomanteion avait alors compris qu'il s'agissait d'Impérius.. N’émettant aucun cosmos qui pourrait grillé sa couverture, le Spectre scrutait le moindre pas de son futur adversaire aussi clairement qu'en plein jour, grâce à la vue perçante que lui faisait dons son surpli. Soudain, il eut un craquement, puis un buisson secoué.. Non, ce n'était pas Impérius se disait-il.. Après avoir frotté ses yeux, Sov' guettait à nouveau les alentours afin de s'assurer qu'il avait bel et bien vu l'ennemi devant lui il y a tout juste un instant. Un loup sorti d'un bosquet et couru vers les pleines sans même se retourner.. Suite à son bon sens olfactif et son approche avec les animaux, le Spectre pu comprendre que l'animal en question avait été effrayé par quelque chose.. mais par quoi ? En se retournant après avoir perdu de vue le jeune loup, Sov' pu voir Impérius en chair et en os se tenir debout fièrement pas très loin de sa position. Il avait l'air perdu.. ou il réfléchissait peut-être à un plan. Il fallait agir ! Le Faucon était sorti des fourrées tel un éclair tout en maintenant un cosmos très bas pour se prononcer devant l'ange tel un serpent guettant sa proie. Seule une petite lueur qui se reflétait à travers le Fleuve et les âmes qui s'y trouvaient éclairait le sourire narquois du Spectre. - Mh.. Impérius c'est ça ? Je n'ai pas besoin d'en savoir plus, car il est temps de payer de tes crimes.. Les Erynies veulent ta tête et je suis là pour la leur donner. En garde !

Image

Les présentations furent très courte, il n'y avait pas besoin de parler pour répondre de l'appel des Erynies. L'ange le savait, il fallait se battre pour y échapper, car il ne pouvait ni entrer, ni sortir.. L'affrontement était inévitable. Un bruit sourd se fit entendre à travers la région Est des enfers suite à l'Explosion de cosmos des deux guerriers traversant le petit canyon du Fleuve d’Achéron permettant ainsi aux âmes de ne pas en sortir suivant le court des flots. Impérius était agile et très rusé, il n'avait de cesse de provoquer le Faucon en esquivant dans un premier temps ses différents assauts. C'est en brûlant plus de concentration que de cosmos, que Sov' était parvenu à prendre le dessus sur son adversaire lui permettant d'ouvrir une dimension dont seul l'étoile terrestre de l’exécution avait le secret. Il s'agissait d'une illusion laissant croire à la victime qu'elle se trouvait dans un cimetière d'épées plantées telles des tombes annihilant petit à petit la raison de la victime en lui faisant des flash back sur l’atrocité des guerres humaines. Une fois la victime trompé dans ses sens et épuisé grâce à son manque de concentration, connaissait une véritable torture mental ne lui permettant plus de concentrer son cosmos comme il le souhaitait.. Son corps n'avait plus l'air de répondre aux ordres qui émanait de son esprit.. Il était beaucoup plus simple pour Sov' de frapper vite et fort. C'est alors qu'il pu se saisir d'une épée planté dans le sol pour perforer la poitrine de son ennemi traversant sa cuirasse comme un couteau à beurre.. Il ne s'agissait là que d'une illusion, mais seul le spectre le savait. Se pensant mourir, Imperius avait prit la décision de se battre jusqu'au bout et qu'il ne faillerait pas devant un ennemi quel qu'il soit et aussi fort qu'il pouvait l'être. En voilà un courageux semblait penser le Général spectre. Trompé par une illusion, l'Ange avait perdu tout sens de réalité et c'est seulement après que celle-ci se soit estompé que Sov' mis le coup de grâce à sa victime le rendant complètement inconscient. Ce dernier n'avait pas eu le temps de se rendre compte qu'il avait été trompé sur toute la ligne.. Désormais hors de combat, le spectre avait traîné Imperius par le col de son armure jusqu’à la Rive proche du Cap Ténare. Peu de temps après, Sov' avait utilisé son cosmos pour se rendre le plus rapidement possible à l'autel sacrificiel pour y prier le soimbre Monarque. Honoré et arrivé au lieu dit, il s'était entaillé le bras d'une belle marque pour y verser son sang sur l'autel qui s'écoulait au sol tel un fleuve s'acheminant vers la réussite et la bienveillance du dieu des ombres qui a aider Sov' à chaque instant pour vaincre ses assaillants.. Le lendemain à l'aube alors que les premières braise infernal commençaient à s'élever dans les airs, Sov' reprit la route vers la Grotte où se tenaient les Erynies.. le Spectre s'était présenté devant elles leur faisant une offrande de sang en leur louant la fierté d'une tâche qu'il avait bien accompli.. Blagues chuchotantes et ricanements étaient maître mot ce jour là. Les Erynies avaient vu en Sov' un guerrier courageux et fidèle aux enfers. Une étoile montante, plus celle de l’exécution, non.. mais celle du Jugement. Le Général des enfers était devenu grâce à son altruisme et ses nombreuses actions à travers toutes ses années de bon et loyaux service, le bras armée d'Alecto. Il pouvait arborer librement et très fièrement le surpli qui leur était dédié.
Image Corsaire du Nékyomantéion / Padawan de Rune
Avatar de l’utilisateur
Sov3liss
Guerrier Mythique
Messages : 4562
Inscription : sam. janv. 02, 2016 8:09 pm

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Sov3liss » mar. janv. 14, 2020 2:25 am

SOV3LISS

A peine eu le temps de fêter sa propre victoire envers un ange qui avait jusqu'à présent été vaincu par aucun de ses semblables, Sov' avait marqué une pause.. Un long silence qui fit taire les trois sœurs.
Le spectre avait réfléchi durant un petit moment avant de divulguer sa pensée à haute voix pour la plus grande joie des Erynies qui étaient toute ouïe et impatiente de savoir ce que pensait le Général.

- Afin de fêter cette victoire dignement et le don de ce nouveau surpli, il faudrait un autre contrat.. Un autre homme à vaincre qui servira d'exemple aux autres infidèles et impies.

Stupéfaite et à la foie folle de joie, les Erynies n'attendaient plus que la procédure officiel afin de découvrir le nom qui se cachait sous le marbre marqué par le sang sacré de son assaillant.
- Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les ennemis de sa Majesté Hadès. Donnez moi le courage de les défier et de le faire payer de leur vie leur affront.
Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups. Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur et recevez mes plus tendre respects.


- Alecto, reçoit ce vin comme le sang des ennemis que je vais répandre.
Le Spectre prend une coupe, la remplit de vin et en verse le contenu sur l’autel.
- Tisiphone, reçoit cette chair comme la vie de mes ennemis.
Le Spectre prend un morceau de viande dans une jarre et le dépose également sur l’autel.
- Mégère, reçoit mon sang en témoignage de ma détermination.
Le Spectre prend une lame et s’entaille la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.
- Ô bienveillantes Erynies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance.

Soudain, suite à ces dernière paroles, les trois sœur ricanèrent et se moquèrent du nom qui venait d’apparaître tout en apparaissant corporellement si on pouvait dire devant le Général..
Aucune émotion se fit ressentir de la part de Sov', il avait bien comprit que l'étoile Celeste du Jugement qui recouvrait désormais ses épaules avec quelques faculté propre à ces lieux.

- Pharaon ??
- Qui est ce Pharaon, tu sais toi ?
- Non et toi ??
- Il s'agit peut-être de l'homme qui gouverne L'Egypte ?
- (x3) Ahahahah

Sov' avait pu interrompre les sœurs pour leur dire de la meilleur façon qu'il soit afin de ne pas les vexer, qu'elles étaient à coté de plaque.

- Il ne s'agit pas du Pharaon d'Egypte, non.. Il s'agit d'un Image se trouvant d'après Pilaf à Olympie, lieu où je me rendrai aussi tôt après vous avoir quitté.
Ce fut un réel plaisir de pouvoir se rencontrer une nouvelle fois Ô bienveillante Erynies, mais un contrat n'attend pas ! Le devoir m'appelle, je reviendrai très bientôt..


C'est après ces quelques mots que l'étoile Céleste du Jugement anciennement l'étoile terrestre de l’exécution s'en alla dans la pénombre du chemin vert pour retrouver la clarté infernal.
Le Spectre prépara son voyage en allant dans la cantine commune se servir de quelques rations en échange de quelques pièces de cuivre et d'un peau d'eau.. Celle qui provenait des enfers était meilleur.
Image Corsaire du Nékyomantéion / Padawan de Rune
Avatar de l’utilisateur
Maliphanzo
Héros
Messages : 571
Inscription : mar. mai 01, 2018 8:43 pm

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Maliphanzo » mer. janv. 29, 2020 6:12 am

ACTARUS

Actarus vient de revêtir pour le première fois son surplis.
Il à accomplit assez de fait d'arme pour ce voir accorder l'honneur d’être choisit par l'une des 108 étoiles et pas des moindres celle du succès.
Fier de lui il arpente les jardins du Nekyomanteion, lui qui est rattacher à la défense à des envies de voir du pays et il commence par les moindres recoins du Nekyomanteion.
Il tombe alors sur le temple des Erinyes. Des prêtres passent alors aussi par là, ils informent Actarus de la spécificité du temple, des spectres s'investissaient d'une mission divine en vue d'attraper des guerriers coupables de crimes contre Hadès, ses spectres ou son territoire.

Il entre alors et commence par lire "le mode d'emploi'.


Vous qui entrez ici, nanani ... nanana ... nananère.......... bla bla bla ........ bla bli ....... bla blu.
Ok c'est dans mes cordes, allons y.


« Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les infidèles et les impies. Donnez moi le courage de les défier au nom de notre maître Hadès. Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups. Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur. »
Alecto, reçoit ce vin comme le sang des ennemis que je vais répandre. »

Le Spectre prend une coupe, la remplit de vin et en verse le contenu sur l’autel.
« Tisiphone, reçoit cette chair comme la vie de mes ennemis. »
Le Spectre prend un morceau de viande dans une jarre et le dépose également sur l’autel.
« Mégère, reçoit mon sang en témoignage de ma détermination. »
Le Spectre prend une lame et s’entaille la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.
« Ô bienveillantes Erynnies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance. »

Un petite stèle de marbre se matérialise alors ... Ylthanis sera la victime.

Allons y, rien de mieux pour se dégourdir les jambes que de courir après une prime, Ylthanis j'arrive, en avant.
Dernière modification par Maliphanzo le jeu. janv. 30, 2020 2:48 am, modifié 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nilton
Guerrier Légendaire
Messages : 1025
Inscription : dim. févr. 26, 2006 12:50 am

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Nilton » mer. janv. 29, 2020 6:30 am

:arrow: Flashback

Avant de partir en guerre pour le Mont Hihi, Nilton décide d'aller prier dans les jardins qui parsemaient extérieur du château.
Dans l'un d'eux se trouve le temple des Erinyes, un lieu que Nilton n'avait pas fouler depuis quelques années et pourtant il était un des meilleurs chasseurs des Furies.
Il se dit alors que la guerre lui fera rencontrer de redoutables guerrier et que si le destins est immuable, alors les Erinyes lui trouveront un adversaire a sa mesure lors de celle ci et c'est donc avec une profonde confiance en lui et sa foi que Nilton décide de s'octroyer un contrat.
Il penètre alors dans le temple, les bottes de son Surplis résonnent dans le petit mausolée dédier aux trois semi déesse, il arrive enfin devant l'autel et s'agenouille et récite la formule traditionnelle.


« Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les infidèles et les impies. Donnez moi le courage de les défier au nom de notre maître Hadès. Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups. Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur. »
Alecto, reçoit ce vin comme le sang des ennemis que je vais répandre. »

Le Spectre prend une coupe, la remplit de vin et en verse le contenu sur l’autel.
« Tisiphone, reçoit cette chair comme la vie de mes ennemis. »
Le Spectre prend un morceau de viande dans une jarre et le dépose également sur l’autel.
« Mégère, reçoit mon sang en témoignage de ma détermination. »
Le Spectre prend une lame et s’entaille la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.
« Ô bienveillantes Erynnies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance. »

Un puissant vent ce lève alors, une bourrasque tellement forte que la cape de Nilton se décrocha et vola quelques mètres derrière lui.
Il ramasse alors la tablette sans dire un mot puis la tourne pour prendre connaissance du nom ... Misterdodo.

Nilton fait alors demi tour et ce dirige vers sa cape tout en réfléchissant, puis il y arrive enfin et la ramasse.
Il prend quelques secondes pour la tapoter et la dépoussiérer, puis tout en l'accrochant aux épaulettes de son Surplis il annonce en levant la tête vers la statue qui semblait le regarder...


Très bien ... je vous ramènerais la tête du chevalier d'or du Scorpion.

... puis, sa cape enfin raccrocher, il prend le chemin de la sortie.
Image
Des Abysses apparaissez, de la Géhenne remontez, des Enfers venez.
Avatar de l’utilisateur
Maliphanzo
Héros
Messages : 571
Inscription : mar. mai 01, 2018 8:43 pm

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Maliphanzo » mer. févr. 12, 2020 1:13 am

LUGANO

Suite à l'invasion du Parthénon, Lugano revenait au jardin des Erinyes avec la pierre imprégnée du sang de Etana, là il la dépose sur l'autel et observe la réaction des Erinyes devant cet acte accompli.
Lugano s'agenouille alors et prie, c'est alors qu'il est tirer de sa concentration par des bruits de pas qui venaient dans son dos.
Sans bouger d'un millimètre, le spectre du gorille, patiente jusqu’à ce que ce mystérieux visiteur n'arrive à son niveau. Là il dépose à son tour sa plaque de marbre, et de la même façon que pour Lugano, les furies entamèrent leur danse de satisfaction autour du fidèle guerrier qui avait accomplit son contrat, il s'agenouille à son tour à coté de Lugano qui ne dit toujours rien et reste de marbre, imperturbable.


ACTARUS
Image

Les deux hommes ont un genoux à terre, tête baissée et les yeux fermés ils ne semblent pas ce prêter d'attention, mais ils ce connaissent de vue.
Ils ont servit chacun comme ils le devaient l'Ordre, mais aussi, Lugano était le Champion de Nilton quand il était Général.
Actarus n'avait pas oublier de remarquer Lugano a chacune des apparitions de Nilton, alors c'est en faisant mine de prier qu'Actarus s'adresse à Lugano.


Je t'ai vu sur les remparts à Athènes ....
.....
... tu t'es bien débrouiller face a tout ces chevaliers, ils étaient puissant, peut être même plus que toi.
Lugano ce relève et fait demi tour en direction de la sortie en ignorant Actarus, il n'était pas homme à écouter les flatteries de son frère spectre, après quelques pas, Actarus lui lance alors...
Je veux me mesurer à toi, je veux connaitre ma valeur, ces chevaliers étaient trop faible.
... le spectre du Gorille s'immobilise.

Tu veux te mesurer à moi ????
Oui .... je veux savoir si je suis digne de protéger le Général Nilton.
Après un petit instant de silence, Lugano lui annonce alors sèchement.
Nilton est mort, nous avons échouer dans notre mission.
HEINNNNNNNNN ????????? Comment est ce possible ????

Actarus est choquer de cette nouvelle et semble pétrifier, Lugano n'en sait pas plus et laisse alors Actarus faire face à la réalité en quittant les lieux ne le laissant qu'avec lui même.

Impossible !!!! Je n'arrive pas à y croire.
Nilton ..... est ...... mort.
Avatar de l’utilisateur
Theodoklès
Oracle d'Hadès
Messages : 1333
Inscription : sam. mai 16, 2015 9:06 am
Localisation : Paris

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Theodoklès » jeu. févr. 13, 2020 4:36 pm

Demosthène

Quel ennui ... Le Nekyomanteion s'etait vidé peu à peu de ses spectres, mais Demosthène le colosse, arpentait toujours les lieux a la recherche d'une quelconque mission. Le combat lui manquait et peu d'ennemis essayaient de franchir les portes de la ville, toujours gardées par quelques valeureux spectres.
Alors qu'il effectuait sa ronde journalière, le spectre passa devant le temple de la Trinité et apercut derriere le jardin des Erynies. Il connaissait ce lieu mais n'y etais jamais allé.

* Après tout pourquoi pas et ma loyauté envers Hadès n'en sera que plus grande pensa -t-il

Demosthène poussa la petite grille qui donnait dans le jardin ou tronaient majestueusement les troies statues des Erynies.
Respectueusement il s'agenouilla devant l'autel et commenca a prier.


« Ô puissantes Érinyes, prêtez moi la force de vaincre les infidèles et les impies. Donnez moi le courage de les défier au nom de notre maître Hadès. Faites qu’ils croisent ma route et succombent sous mes coups. Ô bienveillantes Érinyes, acceptez ces offrandes de votre humble serviteur. »
Alecto, reçoit ce vin comme le sang des ennemis que je vais répandre. »

Le Spectre prend une coupe, la remplit de vin et en verse le contenu sur l’autel.
« Tisiphone, reçoit cette chair comme la vie de mes ennemis. »
Le Spectre prend un morceau de viande dans une jarre et le dépose également sur l’autel.
« Mégère, reçoit mon sang en témoignage de ma détermination. »
Le Spectre prend une lame et s’entaille la main pour laisser couler quelque goûte de sang sur l’autel.
« Ô bienveillantes Erynnies, désignez moi le guerrier dont le sang et la vie apaiseront votre soif de vengeance. »

Un tourbillon venu de nul part se leva soudainement et il fut si puissant que le spectre faillit tomber à la renverse.
Une fois rétabli, il ramassa la tablette sur laquelle le nom d'Obelix était inscrit.


- Très bien puissantes Erynies je vous ramenerai le sang d'Obelix !

Demosthène quitta le jardin et prit la direction du Mont Olympe ou il esperait trouver son adversaire.
Image
Avatar de l’utilisateur
Nilton
Guerrier Légendaire
Messages : 1025
Inscription : dim. févr. 26, 2006 12:50 am

Re: Jardin des Erinyes : Autel de la vengeance

Messagepar Nilton » mer. févr. 19, 2020 11:30 am

Suite a son invasion réussie d'Athènes, Nilton ce balade à travers la Grèce sous couvert d'une longue toge à capuche pour ne pas être reconnu.
Il met alors la main à la poche pour en sortir une pomme qu'il dévore en quelques crocs, puis, c'est en mettant la main à la poche à nouveau, qu'il remarque cette pierre de marbre des Erinyes qu'il sort alors après avoir engloutit sa collation.
Sur elle on peux y lire le nom de MisterDodo barrer sur le recto, mais lorsqu'il la retourne, il y voit à nouveau le nom mais sans rature.
Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose, MisterDodo avait encore un crime a se faire reprocher. Nilton sourit, l'idée d'une chasse à l'homme et d'un deuxième combat contre le chevalier lui plait, il se met alors en tête de retrouver le serviteur d'Athéna.

Il trouvera bien un moyen de déposer la pierre sur l'autel des Erinyes au coeur même du Nekyomanteion une fois sa tache accomplie.
Image
Des Abysses apparaissez, de la Géhenne remontez, des Enfers venez.

Revenir à « La porte des Enfers »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité