[Validé] boubaka le retour

Présentation du Seigneur des Enfers et de ses Spectres.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles d'Hadès

le_saint
Élève
Messages : 18
Inscription : lun. août 14, 2006 11:28 am
Localisation : devant mon ordi

[Validé] boubaka le retour

Messagepar le_saint » ven. nov. 24, 2006 8:05 pm

Je viens d’une ville au bord de l’océan, Kiberen. Mon père en est le souverain. C’est un homme cruel et orgueilleux. Il dirige tout d’une main de fer. Tout, c’est à dire les affaires de la ville, mais également la vie de ma mère et la mienne. Nous ne pouvons prendre aucune décision sans qu’il ne soit au courant de tout. Ma mère ne peut rien faire sans sa permission, elle passe de longues heures à prier devant le temple de Poséidon, notre Dieu. Elle aime me parler longuement des légendes du littoral. J’aime l’écouter, elle vient d’une famille de pêcheurs et croyait pouvoir changer de vie en épousant mon père mais malheureusement les choses se sont passées différemment. Il est devenu tellement avide de pouvoir que rien ne pouvait l’arrêter.

J’aime beaucoup étudier, surtout l’histoire et la géographie. Cela me permet de m’évader d’ici dans un autre monde où les guerres n’existeraient pas où tous les hommes seraient égaux. Mais bon, pour l’instant je me balade pendant de longues heures au bord de la mer. Je rêve d’un homme qui m’emmènerait loin d’ici, dans un pays que nous seuls connaîtrions. Mais bon, revenons à la réalité, ce n’est pas à Kiberen que çà arrivera, la moitié des hommes est pêcheur et l’autre moitié se battent au nom de notre dieu. Ca me fait beaucoup réfléchir d’ailleurs, comment peut-on donner sa vie à un dieu, j’ai du mal à comprendre. Mais bon, tant de choses me dépassent. Je sais me battre en duel, c’était un des caprices de plus de mon père. Peut-être que cela me servira un jour. …

C’est ainsi qu’un beau jour, lors d’une de mes escapades, je rencontre un jeune homme bouleversant. Ses vêtements me firent comprendre qu’il était Chevalier, mais je me fichais des guerres qui nous séparaient, des soi-disant différences. Il ne me paraissait nullement agressif et me demanda simplement où était la mer. J’entends encore mon cher père me répéter : « Surtout évite les étrangers, ils n’amènent que des problèmes. », mais non, toute excitée, je l’accompagne. En route, nous avons parlé, de beaucoup de choses. Le_saint, comme il se nomme, est né à Spartes, fils d’un forgeron, fasciné par les héros. Il veut découvrir le monde. Quelle noble cause… Je me rends alors compte que de nouveaux sentiments emplissent mon esprit. La nuit commençait à tomber, alors pour éviter tout problème avec mon père, je dus le quitter, non sans regrets. Le lendemain, mes pas me ramènent à l’endroit où nous nous étions quitté la veille. Miracle, il est revenu.

C’est ainsi que nous nous sommes mis à nous rencontrer de plus en plus souvent mais toujours en secret. J’étais tellement heureuse, le simple fait de la voir me faisait découvrir de nouveaux horizons et oublier complètement les tracas quotidiens. Nous parlions de peuples lointains, de guerriers légendaires, de dieux inconnus. Je me sentais libre.

Malheureusement, c’étais trop beau pour durer. Mon père a été mis au courant de notre relation et je fus bannie de mon pays. De plus, Le_saint fut recherché, trouvé, torturé et devait être tué. Je savais ce qui allais se passer alors j’ai réfléchi à la manière de le sortir de là. Une seule solution m’est apparue : Pyro, un guerrier spectre, ami de Le_saint. Je me suis présentée à lui et lui ai expliqué mon cas et ta triste destinée. Les oracles d’Hadès lui ont permis de m’aider en allant délivrer son ami. La seule condition était que je me convertisse au culte d’Hadès. Ca n’a pas été dur pour moi, j’étais tellement heureuse de retrouver mon homme….

Quand je répense à tout ça, je n’ai qu’une chose à dire : mort aux Marinas et vive Hadès !

Revenir à « Les Spectres d'Hadès »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités