[VALIDE V3] Tarodos

Présentation du Seigneur des Enfers et de ses Spectres.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles d'Hadès

Avatar de l’utilisateur
Rentaï
Élève
Messages : 22
Inscription : lun. avr. 17, 2006 7:51 pm

[VALIDE V3] Tarodos

Messagepar Rentaï » mar. oct. 30, 2007 9:58 pm

Bon bon, voilà mon BG pour Tarodos. Héhé encore du boulot pour les oracles :twisted:

Tarodos vivait dans une famille aimante, il ne manquait de rien et vivait à Athènes, une belle cité où il avait des amis. Son père Yandros et sa mère Batida menaient une vie tranquille. Son père était forgeron. Sa mère, elle aussi, travaillait le fer, ce qui était étonnant pour une femme. De plus, elle semblait posséder certains pouvoirs. Il lui arrivait de prédire des événements futurs, lesquels arrivaient vraiment la plupart du temps.
En tout cas, Tarodos était très fier de ses parents et aimait admirer les œuvres qu’ils créaient. Cependant, ses parents gardaient pour eux leurs plus belles œuvres, ayant suffisamment d’or avec la vente des simples armes. Et sa mère insistait pour qu’il ne raconte nulle part ce qu’il savait sur ses dons occultes.

Tarodos avait également un frère, âgé de cinq années de plus que lui. La différence d’âge les empêchait de jouer ensemble mais il admirait son frère, notamment pour son indéniable don pour la musique. Rébétikos – ainsi s’appelait son frère – était fort apprécié dans la cité d’Athènes pour sa musique. Yandros et Batida ne voyaient pourtant pas d’un bon œil le fait que leur fils aîné choisisse cette voie, prétendant de temps à autres que ce n’était pas avec de la musique qu’il deviendrait un homme.

Tarodos quant à lui était très différent de son frère car il rêvait de devenir chevalier d’Athéna. Depuis toujours il avait entendu parler de leurs prouesses et de leur sens de l’honneur inégalable.
Ses parents, très réticents ont toujours fait de leur mieux à l’inciter à choisir une autre voie, prétendant que celle-ci était trop dangereuse.
C’était d’ailleurs un sujet qu’ils avaient toujours évité.

Mais un grand malheur s’abattit sur cette paisible famille. Un jour, alors que Tarodos était à l’entrée de son adolescence, sa mère lui demanda de se cacher sous le lit car il risquait d’être blessé dans les heures à venir. Rébétikos, lui n’en savait rien car il était parti jouer pour la première fois un concert hors d’Athènes.
Tarodos obéit et se cacha sous le lit. Mais des chevaliers d’Athéna arrivèrent chez lui.
« Ouf , se dit-il, ils vont nous protéger ! »
Mais il n’aurait pas pu se tromper plus : les chevaliers assassinèrent ses parents sous ses yeux sans la moindre pitié. Certains riaient même. Il resta caché sous le lit, les larmes aux yeux, jusqu’à ce qu’ils partent.

Son frère revint à la maison et découvrit le massacre. Il resta et porta le deuil de ses parents avec son frère. Mais après un certain temps, il affirma que sa carrière l’attendait et il laissa Tarodos aux soins d’Umbre, un ami de la famille, et s’en alla…

Tarodos fut accablé par le comportement de son frère et n’assista même pas à son départ. Heureusement il appréciait Umbre.
Umbre, malgré qu’il était déjà d’un certain âge, lui appris les bases du combat, prétendant qu’après « ce qui était arrivé à ses parents », il valait mieux être préparé pour le cas où.

Tarodos ne comptait pas rester à Athènes éternellement. Trop de choses s’y étaient passées et il ne disposait plus de la tranquille vie de famille d’autrefois. Un jour, lorsque Tarodos fût prêt à partir, son ami et père adoptif – Umbre – lui révéla la vérité sur l’identité de ses parents : ses parents étaient autrefois spectres d’Hadès, et s’étaient retirés pour mener une vie tranquille. Les chevaliers les avaient finalement trouvés, et tués.
L’estime de Tarodos pour les chevaliers avait déjà baissé de beaucoup lorsqu’ils avaient attaqué ses parents, pour enfin se transformer en haine. La révélation de son père adoptif, ami et mentor, sur le passé de ses parents avait fait naître en lui un nouveau but : rejoindre Hadès, lui aussi.
Umbre, trop vieux pour se battre à ses côtés, resta chez lui. Il avait été un bon maître mais d’autres, plus puissants et plus sages allaient pouvoir aider Tarodos sur les terres d’Hadès.

Tarodos arriva au Nekyomanteïon vers 20 ans et fit savoir qu’il était spectre de naissance et qu’il voulait devenir digne de ses parents pour effacer la honte qu’il ressentait depuis le jour de leur mort.

Il s’en voulait toujours d’être resté caché sous le lit au lieu d’agir - même s’il n’aurait rien su faire – et il était déterminé à être capable de défendre les êtres qui lui étaient chers, comme Umbre, et pourquoi pas de nouvelles personnes.

Il affirma également qu’il ne comptait cependant laisser aucune pitié le gêner pour les sbires des autres dieux – particulièrement ceux d’Athéna - qui croiseraient sa route.
De plus, il avait un autre but, même s’il n’en parla pas : il ne voulait pas ressembler à 'son imbécile de frère', qui ne trouvait rien de mieux qu’aller jouer de la musique aux moments les plus graves.

C’est ainsi qu’il entra dans l’armée d’Hadès.

Il ne tarda pas à savoir que ses parents étaient très connus là-bas.
Il apprit également que c’est grâce à des renseignements provenant des anges et des marinas que les chevaliers avaient finalement retrouvés ses parents.

Il était temps de châtier ces meurtriers, avec l’aide d’Hadès…

Mais depuis qu’il connaissait sa véritable identité, les arts occultes lui avaient toujours parus attirants, et Umbre n’avait pas su lui enseigner plus que les bases à ce sujet, faute d’un savoir suffisant. Il était à présent un guerrier au service d’Hadès, mais il espérait à présent se faire accepter d’un maître en la matière. Il devait bien en avait un au Nekyomanteïon, mais voudrait-il de lui ?

Cette question en tête, Tarodos alla de l’avant et entama sa vie de spectre.
Astaesh-old
Apprenti-guerrier
Messages : 93
Inscription : mer. août 29, 2007 3:55 pm

Messagepar Astaesh-old » mer. oct. 31, 2007 6:44 pm

Tu aurais pu étoffer un peu plus la partie parlant dee ton entrainement mais pour moi c'est bon.

Nikiolas?
Image
Avatar de l’utilisateur
Nikiolas
Guerrier Divin
Messages : 8188
Inscription : ven. mai 18, 2007 5:50 pm

Messagepar Nikiolas » mer. oct. 31, 2007 8:01 pm

On va dire que ça passe, mais à condition d'ettofer les manques dans l'Antre de la Mémoire

Viens t'inscrire :wink:
Avatar de l’utilisateur
Rentaï
Élève
Messages : 22
Inscription : lun. avr. 17, 2006 7:51 pm

Messagepar Rentaï » mer. oct. 31, 2007 9:08 pm

Ok je viens de m'enregistrer, à vous de valider :wink:

Pour les manques, bien sur je compte continuer dans l'antre tout comme je le fais avec DDG. Il y a en effet des années à exploiter pour son entraînement, mais je compte commencer par le début, ça viendra après...

Mais c'est toujours intéressant voire utile de savoir où vous considérez qu'il y a des manques :)

Revenir à « Les Spectres d'Hadès »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité