[VALIDE V3] Le destin de Jules

Présentation du Seigneur des Enfers et de ses Spectres.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles d'Hadès

Avatar de l’utilisateur
Jules
Guerrier
Messages : 113
Inscription : ven. avr. 04, 2008 10:21 pm

[VALIDE V3] Le destin de Jules

Messagepar Jules » lun. avr. 14, 2008 11:07 am

Tout a commencé dans une famille heureuse vivant paisiblement dans un petit village de Grèce comme elle en connaissait tant. Un beau jour de printemps, le village fut le théâtre d’une naissance, on entendit des cris, pas ceux du nouveau né mais de sa mère qui accouchait d'un beau garçon débordant de vie, Jules.

Ses parents avaient choisies Jules car c'était le prénom d'un valeureux chevalier d’Hadès ayant aidé le village par le passé lors d’une terrible guerre sainte. Jules d’Achéron 1er, pour l’honoré, les habitants avaient fait construire un temple en son nom. Le père de Jules, Constantin, lui apprit l’art du combat dés sa plus tendre enfance. Lui apprit à manier l’épée, l’arc, le camouflage, lui faisant des exercices physiques, cours stratégique, analyse des faiblesses des adverses. Son père voulait faire de lui un terrible guerrier, aussi complet que possible pour qu’il ne craigne personne et qu’il puisse défendre son clan à l’aide de ses poings si nécessaire. Mais l’entraînement de son père était très difficile, nombreux sont les jours ou la douleur et l’épuisement venait entamer le moral de Jules. Mais celui-ci n’était pas du genre à se décourager et allait chercher au plus profond de lui-même les ressources lui permettant d’oublier son état physique et de se surpasser pour s’endurcir de jour en jour.
Cette éducation peut sembler bien simpliste et relativement rustre, mais en ces temps d’insécurité et de guerre, savoir se défendre était plus qu’une nécessité.

Jules, s’entraînait chaque jour avec plus de hargne et de détermination, depuis sa naissance on ne lui avait appris qu’à se battre … une enfance difficile pour un enfant normal mais pas pour Jules qui s’épanouissait totalement à travers l’éducation de son père pourtant très exigeant.

A coté de l’entraînement, Jules était un garçon très curieux … se nourrissant de toutes informations lui arrivant. Sa curiosité était d’ailleurs « un vilain défaut » selon les villageois un peu fatigués de répondre à toutes ses questions… Mais Jules dans sa quête d’information et de découverte du monde comprenait qu’il fallait parfois trouver les réponses par soi même…

Adolescent, Jules était un jeune homme bien bâti, toutes ces années d’entraînement et de travail de la terre l’avaient rendu dur, comme taillé dans un chaîne. Eveillé, intelligent et au demeurant sympathique, Jules était apprécié des villageois faisant l’unanimité dans le bourg et forçant l’admiration des plus petits. Il faisait la fierté de ses parents.

Ça faisait longtemps que le village était épargné par la guerre, le feu et le sang, pour le plus grand bonheur des villageois qui pouvaient enfin vivre paisiblement. Mais personne ne savait encore que cette agréable accalmie allait prendre fin scellant ainsi plusieurs destins.

Jules partit faire une balade, quand soudain il vit des guerriers alignés il les regarda mieux et il vit que c’était des marinas, 9 marinas avec un otage, c’était son père, Jules regarda aussitôt si il y avait des guerriers d’Hadès mais personne. Alors Jules courut vers eux quand soudain son père lui ordonna de partir très loin et d’avertir l’armée. Jules refusa et engagea un combat terrible. Les marinas étaient 7 pour combattre et 2 à tenir son père. L’un deux voulut l’assommé. Mais Jules esquiva le coup et il le contra avec réussite. Il réussit à en battre 3, mais, ils étaient fort même très fort, soudain il sentit un puissant cosmos se n’étaient pas les marinas ni celui de quelqu’un d’autre, c’était le sien qui se développait, il sentit une force puissante en lui, alors il reprit courage. Il prit une épée d’un marina à terre et terrassa tous les ennemis sauf les deux plus puissant des 9 qui tenaient son père.
Les marinas donnant un coup violent à Constantin le père de Jules pour qu’il n’aille pas aider son fils. Puis ils firent deux attaques physiques combinées que Jules nue pas le temps d’esquiver mais, ils refirent la même attaque tout fièrement sauf que (comme dit le proverbe ne jamais utiliser la même attaque deux fois.) Jules trouva leurs points faibles et les frappèrent dans le mille… Jules ligota les marinas blessées et courût voir son père, il était en sang.
Son père très faible lui dit :
« Je suis fière de toi mon fils maintenant tu sait tout se que j’avais à t’apprendre, tu apprendra beaucoup plus au clan Hadès car se si est un acte glorieux, ils aurait pus prendre des informations qui nous aurait conduit à notre perte. Ils te prendront dans l’armé. Je suis fière de toi »
Et sur ces mots Constantin mourut
Jules de tristesse cria :
« NON PAPA ! ! ! ! »
Tous les villageois entendit le cri de Jules et se doutât qu’il était arrivé qu’elle que chose.
Jules prit son père dans ses bras pour avertir les villageois.
Quand soudain un autre cosmos arriva. Jules cria :
« Qui est là ? »
Une voie répondit :
« Je suis un des messagers d’Hadès, je venait chercher les informations que cachait ton père quand j’ai vu ton combat et alors j’en conclu que tu a une place dans l’armé d’Hadès vu tes capacités, ton courage, tu pourras t’améliorer, développer ton cosmos... Tu auras une nouvelle famille à protéger et tu habiteras dans une nouvelle maison avec ta mère qui sera servante au nekyomantéion. On la protègera de toutes les menasses et pour ton père ne t’inquiète, il repose en paix. »
Jules répliqua :
« Comment puis-je te croire ? »
Le prétendu messager alors dégagea un cosmos doux et à la fois joyeux.
Puis le messager lui dit :
« Tu sent ce cosmos, c’est grâce aux entraînements avec le clan d’Hadès que mon cosmos c’est développait. »
Jules convaincu répondit :
«D’accord, avec grand plaisir je le servirais jusqu'à la mort s’il le faut ».
Le messager lui dit :
« Avant de partir si tu le souhaite, ton prénom vas être donné au temple sacré ainsi que celui de Jules d’Achéron 1er. Le temple s’appellera donc :
« Le temple sacré de Jules d’Achéron 1er et de Jules l’Héroïne ».
Tiens je te donne la preuve de se que j’avance, voilà un parchemin signé par tous les Oracles d’Hadès… »
Et Jules confient partis en quête comme le messager lui avait dit et …
Avatar de l’utilisateur
Nikiolas
Guerrier Divin
Messages : 8142
Inscription : ven. mai 18, 2007 5:50 pm

Messagepar Nikiolas » lun. avr. 14, 2008 5:03 pm

Donc on va faire dans l'ordre.

Essayer de corriger les fautes d'orthographe d'une :wink:

Concernant la description de ton enfance, de ton entrainement etc... c'est bon. Y'a tout ce qu'il faut pour nous permettre de savoir qui tu es, d'où tu viens, et comment tu as acquis ton expérience au combat

Ensuite, la ou cela pèche un tout petit peu, c'est la partie où tu combats et vainc un peu trop facilement quand meme les marinas. Tu n'est pas encore un vrai guerrier, et tu tient tête et terrasse 9 guerriers sur entrainé ... c'est un peu facile vue comme ça :wink: Donc à modifier un tout petit peu, genre le spectre qui observe et te parle après, tu peux faire en sorte que ce soit un des validés, et que ce dernier te donne un petit coup de main

Ensuite, donc j'en vient à ce messager. Il te fait un proposition importante de manière trop facile également, cela arrive trop simplement.

Donc afin de mieux mettre en place tout ceci, je te conseille de prendre contact avec un des validés qui pourrait t'aider à finir tout ceci, voir même faire de toi son disciple. Si tu veux des noms de personnes interessé, envoi moi un MP et on en parlera :wink:
Avatar de l’utilisateur
Nikiolas
Guerrier Divin
Messages : 8142
Inscription : ven. mai 18, 2007 5:50 pm

Messagepar Nikiolas » ven. avr. 18, 2008 3:46 pm

Je met ici ce que Astaesh avait dit dans l'autre topic.

Astaesh a écrit :dejà bonjour et merci d'avoir fait l'effort d'ecrire une BG :D
bon alors par ou commencer :?

le récit est sympa et l'histoire se tient. Par contre...:

:arrow: essaye de corriger les erreures d'orthographes (il y en a pas mal) et les tournurent de phrases trop lourdes ou peu compréhensibles.

:arrow: Hadès ne peut avoir vu le combat de ton perso, il a d'autres chats à fouetter tu penses bien :wink: ...par contre tu peux dire que c'est le spectre qui apparait à la fin qui propose à Jules de le rejoindre dans l'armée d'Hadès vu ses capacités (spectre qui serait par exemple passé pour recuperer les infos que cachait ton pere pour le compte du clan d'Hades)

:arrow: de meme , ta mere et toi ne pouvez revoir ton pere. Hadès ne laisse jamais repartir quelqu'un qui arrive aux enfers (a quelques tres rares exceptions pret) . Donc impossible de revoir son "ame "surtout une fois par semaine...tu dois oublier ce passage. Par contre tu peux garder le passage selon lequel ta mere sera mise à l'abri (servante au nekyomantéion par exemple). de meme le messager ne peut avoir un parchemin signé par hades. A la limite les oracles peuvent fairent ce genre de parchemin.

:arrow: ce n'est pas hades qui accorde un cosmo ...c'est chaque humain qui doit le developper tout seul au cours de son entrainement. Ensuite chacun decide de comment s'en servir (le mettre au service d'un dieu , s'en servir de maniere juste ou cruelle , etc...). Donc le messager à bien un cosmo mais qu'il n'aille pas dire que c'est hades qui le lui donne. Il peut par contre convaincre jules en lui disant que lui aussi pourra acqueir et controler ce pouvoir s'il le suit.


bref , il y a quelques passages a changer . Une fois celà fait (et si ça nous convient cette fois) tu seras validé.
Courage et n'hesite pas à demander de l'aide si necessaire :wink:



Pour les messages à venir, pense à cliquer sur "Répondre" plutot que de créer un nouveau topic :wink:
Avatar de l’utilisateur
Jules
Guerrier
Messages : 113
Inscription : ven. avr. 04, 2008 10:21 pm

Messagepar Jules » mar. avr. 22, 2008 6:01 pm

[quote="Jules"]Avec une aide très précieuse j'en ai fait un mieu :oops: :wink:[/quote]






Tout avait commencé dans une famille heureuse vivant paisiblement dans un petit village de Grèce, comme il en existait tant. Un beau jour de printemps, le village fut le théâtre d’une naissance, des cris se firent entendre. Pas ceux du nouveau né, mais ceux de sa mère qui accouchait d'un beau garçon débordant de vie : Jules. Ses parents avaient choisies ce nom car il était celui d'un valeureux Spectre de Hadès, ayant aidé le village lors d’une ancienne guerre. Jules d’Achéron 1er comme il se nommait, avait été honoré par les habitants qui lui avaient fait construire un temple en son nom.

Le père de Jules, Constantin, lui avait apprit l’art du combat dés sa plus tendre enfance. Mais il lui enseigna également l’art de manier l’épée et l’arc, ainsi que plusieurs techniques de camouflage. A cela s’ajoutait des exercices physiques, des cours stratégiques et des analyses des faiblesses adverses. Son père voulait faire de lui un terrible guerrier, aussi complet que possible, pour qu’il ne craigne personne et qu’il puisse défendre son clan à l’aide de ses poings si nécessaire. Mais l’entraînement du père de Jules était très difficile. Nombreux étaient les jours ou la douleur et l’épuisement venaient entamer le moral du jeune homme. Mais celui-ci n’était pas du genre à se décourager et allait chercher au plus profond de lui-même les ressources lui permettant d’oublier son état physique et de se surpasser pour s’endurcir.

Cette éducation peut sembler bien simpliste et relativement rustre, mais en ces temps d’insécurité et de guerre, savoir se défendre était plus qu’une nécessité.

Jules, s’entraînait chaque jour avec plus de hargne et de détermination, depuis sa naissance on ne lui avait appris qu’à se battre … une enfance difficile pour un enfant normal mais pas pour Jules qui s’épanouissait totalement à travers l’éducation très exigeante de son père.

En dehors de ses entraînements, Jules était un garçon très curieux, se nourrissant de toutes informations lui arrivant. Sa curiosité était d’ailleurs « un vilain défaut » selon les villageois qui étaient un peu las de répondre à toutes ses questions. Mais Jules, dans sa quête d’information et de découverte du monde, comprenait qu’il fallait parfois trouver les réponses par soi même…

Adolescent, Jules était un jeune homme bien bâti, toutes ces années d’entraînement et de travail de la terre l’avaient rendu dur, comme taillé dans un chêne. Eveillé, intelligent et au demeurant sympathique, Jules était apprécié des villageois, faisant l’unanimité dans le bourg et forçant l’admiration des plus petits. Il faisait bien entendu la fierté de ses parents.

Depuis longtemps déjà, le village était épargné par la guerre, le feu et le sang, et ceci pour le plus grand bonheur des villageois qui pouvaient enfin vivre paisiblement. Mais personne ne savait encore que cette agréable accalmie allait prendre fin, scellant ainsi plusieurs destins.

Jules partit faire une balade, quand soudain il vit des guerriers alignés face à lui. Il les regarda mieux et pu voir qu’ils étaient des marinas du dieu Poséidon. Neuf guerriers qui tenaient en respect un otage : le père de Jules. Le jeune homme regarda aux alentours si un quelconque guerrier d’Hadès pourrait l’aider, mais il ne vit personne. Seulement ces serviteurs de l’empereur des océans et son père à leur merci. N’écoutant rien d’autre que son cœur, Jules se mit à courir vers leur direction. Mais alors qu’il approchait, son père lui ordonna de partir très loin et d’avertir l’armée. Jules refusa et engagea un combat terrible. Sept des marinas engagèrent le combat contre Jules tandis que les deux derniers gardaient le père du jeune homme entre leurs mains.

L’un des marinas voulut assommer Jules, mais ce dernier esquiva le coup et le contra avec réussite. Dans une joute violente, Jules parvint à battre trois de ses adversaires. Soudain, il sentit se développer une énergie fabuleuse : la sienne. Sa cosmo énergie venait d’exploser, et les forces de Jules étaient au plus haut. Il ramassa à terre l’une des épées que les marinas avaient laissé tomber, et s’en servit afin de terrasser ceux qui étaient encore valide. Les deux marinas qui tenaient son père, l’assommèrent et engagèrent le combat. Ils attaquèrent violemment le jeune qui ne pu voir le coup arriver. Mais à la deuxième attaque, qui était bizarrement plus faible et plus lente, Jules put voir venir les coups, les esquiver, puis les frapper après avoir découvert leurs points faibles.

Jules ligota les marinas blessées et courut aussitôt voir son père. Il était en sang. Malgré la faiblesse dans laquelle il était, il lui dit :

« Je suis fière de toi mon fils. Maintenant tu sais tout se que j’avais à t’apprendre. Tu apprendras beaucoup plus auprès des guerriers de notre dieu, au près des spectres de Hadès. En battant ces marinas, tu ne le sais pas mais tu as accompli un acte glorieux. Ils auraient pus me prendre des informations qui auraient conduit notre clan à sa perte. Va mon fils. Rejoins l’armée de Hadès, et sache que ton père est fier de toi …»

Et sur ces mots, Constantin mourut. Jules cria de tristesse :

« NON PAPA ! ! ! ! »

Tous les villageois entendit le cri de Jules et se doutèrent qu’il était arrivé qu’elle que chose.
Jules prit son père dans ses bras puis partit avertir les villageois. Quand soudain, le jeune sentit une cosmo énergie approcher avant de dire :

« Qui est là ? »

Une voix répondit :

« Ne te fais point de soucis jeune homme. Je ne suis qu’un serviteur de Hadès. » Un homme apparut devant Jules. Il revêtait un des surplis de Hadès et son visage était caché par un masque. « Je suis Vachaldo, Spectre du Gremlin de l’Etoile Terrestre de la Méchanceté. Ton père cachait des informations que je devais venir chercher … mais hélas il est trop tard maintenant. J’ai pu apprécier ton combat. Tu ne m’en voudras pas si j’ai paralysé un peu tes deux derniers adversaires ? Mais au vu de ton courage et de ta force je ne pouvais permettre qu’un guerrier comme toi soit perdu pour notre armée. Suis moi et je t’aiderais à développer tes forces, ton abilité et ton cosmos. Ta nouvelle famille t’attend au Nekyomanteion, si tu le veux ta mère pourrait t’accompagner afin de servir au temple de notre dieu. Toi et elles, vous serez en sécurité et à l’abri de toute menace désormais. »

Jules répliqua :

« Comment puis-je te croire ? »

Le spectre dégagea alors un cosmos doux et à la fois joyeux avant de dire :

« Tu sent ce cosmos ? C’est grâce aux entraînements que j’ai menés au sein de notre salle d’entraînement du Nekyomanteion que j’ai pu libérer une telle énergie. Tu pourrais en faire autant si tu le voulais et si tu me suivais. »

Jules convaincu répondit :

«D’accord, avec grand plaisir je te servirais jusqu'à la mort s’il le faut. »

Vachaldo dit :

« C’est Hadès que tu devras servir, je ne ferais que te montrer la voix à suivre. Viens partons, nous reviendrons plus tard pour chercher ta mère. »

Jules partit avec Vachaldo en direction du Nekyomanteion. Une nouvelle vie l’attendait maintenant. Une vie au service de son dieu, au service de Hadès dans sa grande armée.
Avatar de l’utilisateur
Astaesh
Apprenti-guerrier
Messages : 93
Inscription : mer. août 29, 2007 3:55 pm

Messagepar Astaesh » mar. avr. 22, 2008 6:49 pm

bon cette fois c'est beaucoup mieux ! Malgré quelques incoherence, genre tu ligotes les marinas avant d'aller secourir ton pere mourrant...

juste quelques fautes a corriger encore mais pour moi ça ira.Nikiolas ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Nikiolas
Guerrier Divin
Messages : 8142
Inscription : ven. mai 18, 2007 5:50 pm

Messagepar Nikiolas » mar. avr. 22, 2008 7:41 pm

Idem.

Tu peux venir t'inscrire sur le forum :wink:

http://gw-hades.forumactif.com/
Avatar de l’utilisateur
Jules
Guerrier
Messages : 113
Inscription : ven. avr. 04, 2008 10:21 pm

Le destin de Jules

Messagepar Jules » mar. avr. 22, 2008 7:51 pm

Ok merci :wink:

Revenir vers « [BG] Les Spectres d'Hadès »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités