[VALIDE] BG Sov3liss (Un destin inattendu)

Présentation du Seigneur des Enfers et de ses Spectres.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles d'Hadès

Avatar de l’utilisateur
Sov3liss
Guerrier Mythique
Messages : 3845
Inscription : sam. janv. 02, 2016 8:09 pm

[VALIDE] BG Sov3liss (Un destin inattendu)

Messagepar Sov3liss » mar. janv. 05, 2016 8:42 pm

Un destin inattendu


Les origines :

Alexandes naît à Mycènes dans une famille de noble du nom de Del Sino Kortès qui possédait des terres et deux mines pour cultiver et creuser des minéraux à l'aide d'esclaves bien entretenu non loin de la cité, dans un bourg situé à quelques kilomètres de là. Le blason familial était un serpent avec une armature en or blanc. Les parents de Lex' habitaient la cité dans un manoir alors que le petit aventurier vivait dans le petit village plus bas avec son Majordome Iznogoud. Il pu grandir dans le village jusqu'à ses dix-sept ans et eut une très bonne éducation digne de la famille dont il faisait partie. Mycènes était située sur une colline au nord-est de la plaine d'Argos, dans le Péloponnèse, et entouré de murs cyclopéens (assemblage de blocs énormes), L'acropole est fondée par Persée à la suite du meurtre accidentel d'Acrisios, roi d'Argos. Alors que la ville lui était revenu légitimement, Persée préférait céder cette royauté à Mégapenthès le neveu du défunt qui baptisa « Mycènes ». La cité était neutre et possédait quatre temples dédié à chacun des dieux pour les différentes prièrent que les villageois faisaient de manière journalière. Les gens pouvaient profiter d'une chaleur de quarante degrés accompagné par une légère brise d'air ainsi que de longue étendue de pelouse et plaine rocailleuse sur-plombant un grand marché où on pouvait trouver des tailleurs de pierre, des graveurs, des potiers, des esclavagiste, des pêcheurs, des forgerons, des maréchal ferrant, des vanniers plus un vaste choix de vases de céramique et matériaux précieux, des perles d'ambre et des masques funéraire en électrum qui se faisaient pour le cercle des tombes à fosse sans oublier les plantes et les fleurs.

Image

Le marché se déroulait une fois par semaine sur la grand place de la cité et les festivités qui rassemblaient de nombreux comédiens ramenaient énormément de voyageur. Les Mycéniens étaient conviviaux et très serviable, les voyageurs aimaient s'y reposer quelques heures, voir même quelques jours avant de reprendre leur chemin. En effet, les habitants de cette région avaient pour habitude de prier les dieux afin d'obtenir une bonne récolte et que la fortune continue de remplir les caisses de la cité, ils savaient qu'ils devaient aider leur prochain et agir en homme bon pour que tout fonctionne bien. Leurs habits vestimentaire étaient souvent des capes qu'ils enroulaient autours d'eux accompagné d'un pagne. Les plus malheureux n'avaient qu'un pagne et quelques fois des sandales ou étaient parfois entièrement nu. Ces personnes étaient souvent chassé de Mycènes par la milice afin de ne pas tâcher la dignité de la cité. Malgré que les miliciens ne les laissaient pas entrer, il y avait tout de même des âmes aimante qui les accueillaient et leur offraient un viel habit dans le village se situant plus bas pour qu'il puisse continuer leur route sans être ennuyé à nouveau. Mycènes était une grande cité florissante qui permettait de nourrir et d'embellir les femmes à pas mal de cité avoisinante grâce à sa seule récolte. L'éducation de Lex' ce fut à l'aide de son majordome et des livres se situant dans une bibliothèque chez un vieux marchant de la cité qui traversait la vallée avec son âne et une charrette tous les jours excepté les jours de marché pour apporter les commandes dans les maisons éloignées afin que les personnes ne pouvant pas se mouvoir ou accueillant une maladie néfaste puissent lire eux aussi. Ce petit village reculé se maintenait très bien grâce à l’harmonie des marchants et villageois qui se rendaient l'appareil à tour de rôle à travers leur profession. C'est comme ça que le village tournait !

Image
Alexandes Del Sino Kortès

Un événement tragique :

Alexandes était peut-être jeune à cette époque là, mais ça ne l’empêchait pas d'aimer les gladiateurs et d'en exercer leur art sous les leçons de son majordome qui avait eu un père exerçant le métier de Ludiste. Les jours se ressemblaient et tout le monde était heureux à sa façon. Lex' pu exercer le métier de médecin grâce à ses connaissances en mélanges d'herbes, Il étudiait la médecine dans les livres et fabriquait des antibiotiques avec le docteur du village. Il s'intéressait à tout et participait aussi à la vie de la ferme en s'occupant des animaux et des récoltes. C'était devenu un jeune homme qui pouvait subvenir aux besoins des gens dans le village. Malgré son titre, c'était un jeune homme respecté et respectable qui savait où était sa place. Un jour où Alexander était en train d'étudier plusieurs livres sur les herbes médicinal, Maya et Marcus les parents de Lex', prirent les chevaux pour faire une course dans une ville se situant derrière la montagne, il y en avait pour six jours aller et retour.. C'était à partir de ce jour que tout avait basculé pour Lex'.. Le majordome ainsi que les parents du jeune homme furent retrouvé assassiné sur le chemin par ce qu'il semblait être des voleurs, car ils ne disposaient plus de leurs bourses. Apprenant la nouvelle, Lex' n'était plus en état de comprendre quoi que ce soit.. Un enterrement avait eux lieu rassemblant toute la cité ainsi que des nobles autours des tombes de Iznogoud, Marcus Del Signo Kortès et Maya Del Rico Madeli, mais la douleur n'était pas moindre pour autant ! En soulagement, le grand père maternel de Lex' avait envoyé un message à l'aide d'un pigeon qui parvenu à destination afin de délivrer ce qu'il contenait.

Alexandes, les événements que tu traverses en ce moment ne sont pas facile et je vais t'aider à pouvoir te débarrasser de ce poids. Il faut que tu me rejoignes en Norvège à Jendem afin que je puisse subvenir à tes besoins.. D'ici quelques jours, un homme du nom d'Œnomaüs se présentera à toi, il est pour le moment en Sicile. A bientôt.

C'est après cette lecture que Lex' avait rejoins le dénommé Œnomaüs non loin du port. Ils prirent tout les deux un cheval pour remonter jusqu'à la ville de Rome où il devait se rendre en l'attente d'un homme pouvant faire la traversée avec Lex' jusqu'en Norvège.


La traversé des terres inconnues :

Arrivé à Rome, Alexandes pu se changer les idées en profitant des esclaves qui en faisaient partie en qualité de Gladiateur. C'est à ce moment même que Lex s'était souvenu des moments passé avec son majordome. Il avait décidé à cet instant de suivre la formation des esclaves à l'encontre du ludiste qui était contre, mais étant ami avec son grand père, il ne pouvait pas s'y opposer surtout après la perte de ses parents. Il avait été pris en charge par Œnomaüs et entraîné comme les autres en se nourrissant des restes qu'on laissait aux esclaves.. Lex' buvait de leur vin qui on devait le dire avait le goût de la pisse. Chaque jours, il suivit l'entraînement des gladiateurs et profitait de son enseignement qui l'a mené dans l'arène. Pour l'occasion, il avait eu à ses cotés, le seule gladiateur qui avait gagné sa liberté en tant qu'esclave.. Il avait à coté de lui un dieu de l'arène, ce qui lui avait permis de remporter la victoire sur le fil, car au cours du combat, une lance avait tranché la cuisse de Lex' lui paralysant une jambe et c'est sans compter sur l'aide d'Eron qui transperça l'ennemi avec son épée dans le dos avant que celui-ci retire à jamais le jeune héros de ce monde. Suite à ce combat, Alexander avait du rester 2 semaines en convalescence avant de prendre la route avec Ezée qui était arrivé dans le crépuscule pour ne pas se faire suivre. Il détenait un message, ainsi qu'un objet sacré envoyé par son grand père. Lex' reçu un glaive de bois et une carte lui permettant de rejoindre son grand père en Norvège. "Le glaive en bois était orné de gravure et de chiffre qui symbolisaient des têtes de loups. Le bois semblait avoir été brûlé, mais le glaive paraissait très solide malgré tout !

*Pourquoi m'a-t-il envoyé un bâton ? Si le messager à prit autant de risques pour me la transmettre, c'est que cet objet est plus important qu'il n'y paraît. Je vais le coincer dans ma ceinture le temps de rejoindre mon grand père et je lui poserai la question.*

Ils prirent tout deux la route dégagée de Naple jusqu'au nord de la Gaule pour reprendre un bateau qui était amarré dans un port de fortune sur le bord de la berge. La traversée pour arriver au point d'encrage s'était fait sans embûche, le voyage à duré trois semaines et les deux hommes s’arrêtèrent tous les soirs dans une auberge pour se restaurer et reprendre la route à l'aube. Ils embarquèrent les chevaux sur le bateau et prirent le large pour arriver au port d'Oslo. Cette traversée à durée cinq semaines en longeant les côtes. Durant ce voyage, une voile s'était déchirée et Lex' avait pu retenir malgré le vent qui régnait la voile de ses mains. Une force surhumaine lui était parvenu de nul part pour sauver ses compagnons de la noyade. Il n'avait pas compris d'où lui était venu cette force, mais il fallait agir. La traversée de Rome à Jendem avait durée 3 mois au total pour une distance de deux-mille-huit-cent kilomètres comprenant une traversée en bateau partant du nord de la Gaule au port d'Oslo. Arrivé au port, Lex' avait pris la décision de gravir la montagne qui se présentait à lui au lieu de la contourner. Il était convaincu qu'il gagnerait du temps, sachant que le village de Jendem se situait juste derrière. C'est pour quoi Ezée avait décidé de lui laisser faire la route restante en prenant congé de lui pour regagner la rive et ainsi rejoindre sa famille qu'il n'avait plus vu depuis quelques mois. "Ezée venait de l'Est du Rhin et était père de deux enfants, un mâle et une femelle qu'il avait nommé Arthur et Syllabe, et jouissait de sa terre avec sa femme Lilian en tant qu'éleveur".

Alexandes avait pris son matériel d’escalade et commençait à grimper de plus en plus haut pour arriver enfin au sommet. La vue était splendide toutes les montagnes étaient magnifique, Il avait l’impression d’être un dieu. il continuait sa route jusqu'à arriver au pied de la suivante durant la nuit où il avait pu se reposer dans une grotte. La nuit suivante, Il n'y avait rien à l'horizon qui pouvait servir d'abris pour Lex', malheureusement, il n'y avait qu'une grande étendue de neige, comme un désert blanc. Il avait donc franchi la montagne suivante, mais arrivée à la moitié de celle-ci, Alexander n’avait plus de force pour enfoncer son piolet dans la glace et priait pour ne pas tomber. Il avait assuré ses dégaines pour prendre pied sur une face plane de la montagne qui se situait dix-mètres en contre-bas, il s’était attaché solidement contre le roc et avait sécurisé les harnais pour rester à cet endroit durant la nuit. Après cette nuit très courte, Lex' ne pouvait pas continuer son chemin à cause de la fatigue qu’il avait engendré jusque-là. Il savait très bien qu’il ne pouvait pas rester dans cette position inconfortable et avait décidé de continuer en prenant son courage à deux mains. Sans crier gare, une lueur étrange était apparue dans la paume des mains de Lex' qui était resté immobile devant ce spectacle, mais commençait à récupérer des couleurs peu à peu sur son visage. En ayant posé la main sur la roche, Il avait comprit que ce phénomène lui avait donné la force d'un nouveau né et ainsi gravir la falaise de glace avec une certaine aisance. Arrivée au sommet et une fois la tente installé, Lex' regardait ses mains d’un air curieux pour enfin s’endormir quinze heures durant. Alors que le soleil commençait timidement à faire surface, réchauffant la tente du jeune héros. Il fallu attendre qu'il soit au zénith avant que Lex' veuille bien consulter la carte pour savoir qu’il ne lui restait plus que quelques heures de marche avant d’arriver à destination. En descendant la montagne, il pouvait apercevoir le village de Jendem au loin, il était enfin arrivé. Sur place, Lex' demandait aux personnes qu'il croisait où pouvait bien se trouver son grand père en annonçant son nom de famille. Une femme lui répondit que l'homme qu'il cherchait allait revenir au tombé du soleil et qu'il pouvait l'attendre chez elle. Cette veille dame du nom de Frida l'invita et lui proposa un bol de bouillon ainsi qu'une couchette pour se reposer, car Lex' avait l'air exténué. . Tout en écoutant son interlocuteur, il essuyait ses cheveux ainsi que ses épaules pour faire tomber les flocons qui y étaient resté logé.


Les retrouvailles

La nuit tombée, alors qu'Alexandes venait à peine de se réveiller, un homme barbu habillé d'un drap bleu munis d'un écusson lui permettant de tenir sa cape grise se tenait debout au pied du lit attendant que le jeune homme se lève. Cet homme s'était présenté comme étant le grand père d'Alexander, Paolo Del Rico Madeli, ancien combattant dans l'armée Grec et maintenant pêcheur de métier.

Le grand père était ému et demande a Lex' : Comment te sens-tu Alexandes ? Le voyage s'est-il bien passé ?
Alexandes répondit à son tour : Oui en effet, ça a été une dure épreuve, la perte de mes parents et cette longue traversée pour te rejoindre, mais je suis là et content de te retrouver.

Après les retrouvailles, les deux hommes rentrèrent dans la maison de Paolo faite de bois soutenu par une base de Bloc et un toit en argile. La nuit s'était passé dans le dialogue sur les événements passé avant de prendre le bateau et faire découvrir à Lex' des leçons de pèche. Au soir, après avoir fait une bonne récolte de poisson et avoir appris à tirer à l'arc afin de faire revenir les grosses prises dans les filets, les deux hommes étaient rentré à la maison. Paolo proposa à Lex' d'aller découvrir sa chambre pour aller se reposer. Le jeune avait commencé à grimper l'échelle de la mezzanine afin de préparer sa couchette parmi la paille ficelée qui étaient entreposée par bloc. Le vieil homme avait tout de même raison, cet endroit puait le fauve et il fallait dire que cette odeur était si prenante qu'il était impossible de penser aux froid qui pouvait régner dans la pièce. la mezzanine n'était pas vraiment très grande car la paille prenaient entièrement l'espace habitable de cet endroit. Il devait y avoir trois ou quatre mètres de plateforme, pour une largeur qui prenait le quart de l'étable construite à la main de façon artisanal à l'aide de quelques poutres de bois placé en travers avec une légère pente vers l'étage inférieur pour facilité la prise de la paille à la fourche. Il avait ouvert son sac à dos pour en sortir une couverture qu'il avait placé à même le sol pour ne pas sentir la paille dérangeante et passe une bonne nuit. Le lendemain, Lex' était arrivé dans l'espace de vie et en passant le seuil de la porte qui le menait à l'extérieur de la maisonnée, il entendit des coups de marteaux produit par son grand père qui était en train de remettre sa barrière en état. Alexandes utilisait la lance et l'arc parfaitement bien, grâce à sa maîtrise il pouvait ramener les grosses pièces dans les filets du chalutier. Ceci se répéta jour après jour durant douze ans, Lex' apprenait toujours plus grâce à la pèche et surtout en partant naviguer de temps à autre sur des mer gelé où il fallait briser la glace pour tracer un chemin au bateau. Alexander se levait chaque matin pour partir pêcher, mais aussi pour étudier, car il ne répondait pas toujours présent lors des sorties. Il avait pu de nombreuse fois voyager dans le nord où il rencontrait un maître sabreur du nom de Juan Floyd. Lex' lui avait demandé l'enseignement de l'épée et celui-ci l'avait accepté sous réserve qu'il devienne meilleur que lui. Ce maître sabreur passait souvent voir Lex' et son grand père qui connaissait bien. En effet, il n'est pas s'en rappeler que Paolo avait été dans l'armé d’Athènes et a quitté le sud pour se réfugier dans le nord sans jamais expliqué pourquoi, ni comment son vécu s'était déroulé dans l'armée. Il en avait gardé un glaive de bois qu'il avait reçu à Athènes par un étranger encapuchonné reflétant la mort elle-même. Juan Floyd était ce messager, mais Paolo l'ignorait. Le grand père avait choisi une vie de pêcheur loin de tout où il pouvait faire ce qu'il avait envie sans pour autant devoir rendre des comptes comme il le faisait dans le temps.


L'épée de damoclès

Une journée bien ensoleillée, le village des pêcheur se situant dans le nord, connu un drame irréparable ! Il y avait des soldats qui arrivaient par légion et d'autres remontaient à la surface de l'eau comme s'ils revenaient des fond marin. C'était la panique total dans le village, tout le monde courait dans tout les sens et certain d'entres eux était pris en chasse par des hommes en armure écaillé, seul les chevalier en armure de der nous aidaient. Durant ce combat qui s'avérait être fort violent, Paolo fut retrouvé par Lex' qui avait pris la fuite vers la maison pour aller chercher ses affaires ainsi que son équipement pour se défendre, malheureusement alors que Lex' pensait que son grand père était en train de se camoufler en bloquant la porte, il l'avait retrouvé mort assis, son cœur ne battait plus. Alexandes avait pris une clé dans la poche de son grand père le menant à la cave de la maison, mais ce qu'il vit était tout simplement incroyable. Il y avait plein d'armes, un bouclier et une armure avec le blason d'Athéna entreposé dans cette cave. Il prit possession d'une lance et du bouclier avant de s'échapper par les montagnes où il avait été recueillie par des chevalier d'Athènes afin de le protéger de cette guerre qui faisait rage.. Il y avait des ras de marée, des rochers de glace qui s’ablataient sur le village, toute vie était condamné. Lex' avait été ramené à Mycènes dans son village d'origine où il retrouva un manoir hanté par la disparition de ses parents. Tout les meubles étaient encore sur place, sauf tout ce qui avait de la valeur ! Aucun villageois semblait le reconnaître, il pu profiter à ce moment d'un ragot par rapport à un meurtre qui avait été commis quelques jours plus tôt contre un marchant d'esclave. Lex' devait sauvé la dignité de la cité et retrouver l'assassin. Il fit son enquête durant quelques mois et réuni quelques réponses à ses question jusqu'au jour où un garde d’Athènes lui avait demandé de le rencontrer pour des informations importantes qu'il devait lui divulguer. Suite à cette rencontre, Lex' était entré sous l'allégeance d'Athéna. Avec les informations qu'il avait pu apprendre durant son apprentissage, Lex' avait fait le rapprochement avec ce qu'il avait trouvé à la cave et comprit que son grand père servait la déesse Athéna avant de partir en Norvège. Il décida donc de suivre le même chemin que son grand père par respect pour sa mémoire, mais un message lui apparu du glaive de bois qu'il portait à sa taille depuis toutes ces années. Une projection spectrale sorti du glaive de bois laissant apparaître un chevalier du nom de Hyoga7 prononçant un message.

*Gannicus Del Rico Madeli, Tu es convié à devenir une légende voguant vers des guerres glorieuse.
Prend ce glaive de bois et retrouve moi à la porte des enfers en suivant les coordonnées gravée dessus
*
.

Lex' le prit en main et suivit la route pour arriver à destination en consultant les chiffres divulgué sur le glaive. Tout en marchant, il se demandait sans cesse qui pouvait bien être cet homme qui portait le même nom de famille que sa mère défunte depuis maintenant douze ans.

To be continued..

Citation : Je suis la forge, mon corps est l'acier et c'est à l'intérieur de mes veines que coule le feu. J'ai donné naissance à plus de mille lame. Je suis étranger à la mort et inconnu de la vie. Ma force peut déraciner les montagnes et mon épée est capable de fendre les murs. J'ai du endurer mille souffrances pour créer ses armes forger dans mon sang, dans mes os et dans la douleur de mon cœur. Pourtant ces mains n'en brandiront aucune et c'est à genoux que je réclame la puissance du brasier et de la forge.. Alors, répond à mon appel et que vienne à moi la puissance suprême de la forge infinie. Bienvenue dans l'enfer de l'épée.. N'ai pas peur et viens donc te battre !
Dernière modification par Sov3liss le dim. sept. 17, 2017 6:54 pm, modifié 26 fois.
Theodoklès
Héros
Messages : 881
Inscription : sam. mai 16, 2015 9:06 am

Re: BG Soveliss (Un destin inattendu)

Messagepar Theodoklès » mer. janv. 06, 2016 10:09 am

Bon et bien je crois que c'est le BG le plus long que j'ai pu lire :wink:
L'histoire est très bien, tu n'en as pas trop fait et su rester un homme avant tout.
Cependant la mise en page n'est pas bonne. Les narrations doivent être en italique et les dialogues en gras et de couleur. Ce que tu as mis en couleur ce n'est pas des dialogues.
Justement je trouve que ça en manque de dialogues. Ca fait gros pavé genre le seigneur des anneaux un peu difficile a avaler mais bien prenant malgré les fautes.

La validation est pas loin du tout j'attends juste que Niki lise ce BG et te donne des remarques plus constructives que les miennes. :wink:
En tout cas tres bon travail jeune spectre. :)
Image
Avatar de l’utilisateur
Sov3liss
Guerrier Mythique
Messages : 3845
Inscription : sam. janv. 02, 2016 8:09 pm

Re: BG Soveliss (Un destin inattendu)

Messagepar Sov3liss » mer. janv. 06, 2016 1:13 pm

Je vais relire mon BG et regarder les fautes. Je n'en fais pas si je fais attention à la construction de la phrase.

Dans un BG, j'ai du mal à mettre du dialogue.. Ça relate le passé de mon personnage, en y ajoutant des dialogues, ça me paraîtrait trop présent (même s'il y a des règles pour).

Edit : J'ai relu, ajouté trois commentaires et des titres.
Dernière modification par Sov3liss le mer. avr. 27, 2016 5:00 am, modifié 1 fois.
Image Formateur Spectrale - Corsaire du Nékyomantéion
Nikiolas
Guerrier Divin
Messages : 8141
Inscription : ven. mai 18, 2007 5:50 pm

Re: BG Soveliss (Un destin inattendu)

Messagepar Nikiolas » mer. janv. 06, 2016 7:00 pm

J'ai lu et moi ça me va hormis 2-3 détails (notament ROME mais j'ai expliqué sur le tchat ce que j'en pensais :wink: )

Si tu veux t'aider pour la mise en forme et te positionner sur l'époque et le clan voici 2 liens :

http://forum.godwarriors.com/viewtopic.php?f=49&t=1235

http://forum.godwarriors.com/viewtopic.php?f=3&t=7055
Nikiolas
Guerrier Divin
Messages : 8141
Inscription : ven. mai 18, 2007 5:50 pm

Re: BG Soveliss (Un destin inattendu)

Messagepar Nikiolas » mer. janv. 06, 2016 7:05 pm

J'avais oublié de dire que je t'ai donné les accès au forum de Hadès ainsi qu'aux parties RP ici.
Dis moi si tu vois pas tout :wink:
Avatar de l’utilisateur
Sov3liss
Guerrier Mythique
Messages : 3845
Inscription : sam. janv. 02, 2016 8:09 pm

Re: [VALIDE] BG Soveliss (Un destin inattendu)

Messagepar Sov3liss » jeu. janv. 07, 2016 3:08 am

Merci beaucoup :D
Image Formateur Spectrale - Corsaire du Nékyomantéion

Revenir à « Les Spectres d'Hadès »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités