[ BG GOKU56100] The New

Présentation du Maître des 7 océans et de ses Marinas.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles de Poséidon

Reknag
Guerrier
Messages : 410
Inscription : ven. mars 16, 2007 7:20 pm
Localisation : Lanester

[ BG GOKU56100] The New

Messagepar Reknag » sam. mai 08, 2010 2:52 pm

[center]Poséidon et ses guerriers!

[/center]

-L'enfance
-L'arrivée au sanctuaire et l'apprentissage(Le tournois)
-L'entrée dans la Légion Miysis
-Guerre au Cap Tenare
-L'attaque des atlantes
-La quête du Mont-Orthrys
-L'entrée dans les Abysses Slayers
-Le tournois des marinas
-Les JO du dieu de la guerre
-Un nouvel élu
-Theos Amiral ?
-Fin des Abysses Slayers
-L'arrivé de drôle d'hommes!

[center]



L'enfance
[/center]

Je m'appelle Théos, j'ai huit ans quand débute mon histoire. Je vis dans une famille de paysans. Nous possédons de grandes terres sur lesquelles mon père et moi travaillions pour y semer, planter, labourer,...Puis quand les temps de la récolte arrivée, nous vendons une partie de nos récoltes au marché, afin de recueillir un peu d'argents. Car si nous avions de grandes terres, nous manquions d'argents depuis le départ de mon grand frère Mathias, qui travailler dans une fabrique d'armes, de boucliers, d'armures, etc...Un beau jour, Mathias est parti sans laisser un mot ou être venu dire au revoir à ma mère qui depuis ce jour, prit et pleure pour qu'il revienne.
Plus les années passées, plus je devenais fort et rapide à cause du travaille dans les champs tandis que mon père, lui était malade et fatigué de ces tâches! Nous avions besoin d'un médecin ou d'un geste d'un dieu de l'Olympe mais en vain. Pour pouvoir payer le médecin, pour soigner le mal qui ronge mon père, j'ai du trouver un travaille dans une ferme voisine pour quelques pièces d'or. Après avoir travaillé quelques semaines dans cette ferme, j'avais réuni l'argent nécessaire pour payer un médecin. Ce médecin était un peu spéciale, il utilisait des herbes qui portaient des noms imprononçables!Mais le plus important, c'est que cet homme avait sauvé mon père. Mais comme toujours depuis que mon frère est parti, il ne nous ais pas venu en aide.
Le jour de mon quatorzième anniversaires, j'ai demandé l'autorisation à mes parents de pouvoir partir à la recherche de Mathias. Cependant, avant que je ne part. Mes parents m'annoncèrent que je n'étais pas leurs fils biologique. Mon père adoptif m'a raconté que Mathias et moi étions quand une maison embrassée avec nos parents mais que ceux ci avaient péris dans l'accident, et qu'il avait seulement réussie à nous sortir des flammes attends.
A la fin de cette histoire, qui me troubla, j'ai remerciais mes parents adoptifs de m'avoir raconté toute la vérité sur mes origine. Après cette discutions, je pris la route vers de nouvelles régions de la Grèce. Au tout début de mon aventure, je chassais pour survivre dans les forêts, puis quelques mois après j'avais décidé de voler dans les cité où j'allais mais quand je repris le chemin vers la forêt, un petit groupe de bandits attaquaient. Il y en avaient deux devant moi et un troisième derrière moi qui semblait être leur chef. Ces bandits étaient vêtus de cuirasse rouge sang, avec un morceau de tissu pour se couvrir le visage. Ils avaient aussi tous le même tatouages sur l'avant bras droit, une tête de mort entouré d'un cercle. Cette marque était connu de tous, cette marque était celle de rebelles. Ces trois rebelles me menaçaient de m'attaquer si je refusais de leur donner toutes mes affaires de valeurs et mon argents. Mais je refusais et préférais me battre contre ses lâches et protéger mes biens. Pendant cette agression, e me pris des coups de poings de tout les sens, et des coups de pieds. C'est ce qui m'a fait me faire écrouler sur le sol. Après m'être retrouvais étendu par terre face première dans la boue, leur chef ordonna de ne plus frappé, mais de me dépouiller. Quand ses hommes eurent finir de faire ce qu'ils avaient a faire, leur chef se retourna vers moi, il n'avais rien qui lui cachait le visage. Ce qui me permis de le reconnaître. C'était mon frère, Mathias!Puis je suis tombé dans le coma quelques jours abandonné a mon triste sort dans la forêt. Quelques jours après, je me suis réveillé sous une pluie. Je me remémorais l'attaque que j'avais subi, et me promis qu'une telle chose ne se reproduirait pas!
Alors bien décidais, je suis allé dans les montagnes, pour m'entrainer. Pendant plusieurs mois durant, j'ai nagé à contre sens du courant pour améliorer ma rapidité et ma force, j'ai fais de la course à pied contre des animaux qui avaient des vitesse incroyable, et j'ai aussi frappé dans les arbres pour améliorer ma résistance à la douleurs. Mais ce qui m'a le plus amusais pendant cette entrainement, c'est d'avoir grimpé aux arbres les plus hauts de la montagne, sans jamais tombé car sans m'en rendre compte j'avais une grande agilité!
Une année avait passé, a mes quinze ans, j'avais un corps assez robuste pour affronter les plus grosses bêtes des forêts! Mais un jour pas comme les autres, j'ai aperçu une lumière étrange derrière un buisson. J'écartais le feuillage, quand un homme vêtu d'une cuirasse dorée m'apparus devant moi. Cet homme était gravement blésé.
-Que vous êtes il arrivé ?Qui êtes vous?
-Je suis un marina, j'ai était victime d'une embuscade faite par les rebelles.
-Qu'es qu'un marina ?
-Un marina est un guerrier, qui a prêté serment au dieu Poséidon. Mais avant d'arriver à se titre, il faut des années d'entrainement rude et spécifique!
-Que puis-je faire pour vous ?
Il faut que tu informe Poséidon, d'une grande menace qui va être conduite par Mathias , le chef des rebelles!
-Mais comment me rendre chez Poséidon ?
-Il faudra que tu montres ton courage en plongeant dans les profondeur abyssales, l'entrée du sanctuaire de Poséidon.
C'est dans ces derniers mot que ce guerrier mourut.
Intrigué par ces dernières paroles, je me décidais de me rentre chez ces marinas. Je me suis rendu au port le plus proche, avais loué une petite embarcation pour me rendre vers l'océan.


[center]


L'arrivée au sanctuaire et l'apprentissage(L'examen)
[/center]

Une fois arrivé loin de la côte, j'ai hurlé « Poséidon, j'ai un message de la plus haute importance pour toi ».Après quelques minutes d'attentes, un tourbillon se forma tout autour de la barque et d'un coup, je fut harpais dans l'océan. J'ai cru que j'allais mourir en me noyant mais quand je mis pied au fond des profondeurs abyssales, je pu respirer comme si j'étais à la surface.

Un homme à la très grande robe blanche, me demanda:
-Bonjour jeune étranger, quel message veux tu délivrer à Poséidon ?
-Je porterais mon message moi même, vous qui êtes vous ?
-Je suis Argos, Oracle de Poséidon. Tu ne pourras pas voir Poséidon, seul les Oracles y ont l'autorisation.
-Si je vous donne mon message, pourrais je suivre un entrainement pour devenir un marina ?
-Si ton message est important, je te présenterais à un maitre.
-Voilà mon message: « Les rebelles veullent dominer tout la Grèce en faisant des pacte avec les spectre d'Hadès, ils veulent attaquer tout les autres clan afin qu'il n'en reste plus qu'un »
-Merci de cette information, mais comment te prénommes tu ?
-Je suis Théos , frère de Mathias le chef des rebelle je crois ?
-Oui Theos, tu as raison, ton frère est bien le chef des rebelle.

Maintenant suis moi, que je le présente à un maitre, ton maitre s'appelle Héléades. C'était un très grand guerrier, il avait une réputation connu de toute la Grèce et personne ne l'a encore battu en combat singulier.
Chaque jours, j'allais à ces entrainements pour apprendre d'avantage et pour devenir plus fort de jour en jour afin de devenir le meilleur guerrier que l'on ait connu. Héléades ne s'arrêter jamais d' hurler sur ces élèves les moins attentifs ou qui ne réussissent pas l'exercice! Après l'entrainement, mon maître m'a annoncé que j'étais le meilleur de ses apprentis et il me dit:
Es ce que tu voudrais participer au tournois des apprentis marinas pour gagner ce titre ?
J'aimerais bien, maître.
C'est pour cela que je t'ai retenu à la fin de mon entrainement. Veux tu devenir marina, te sens tu prêt ?
Je veux devenir un marina et servir Poséidon comme tout le monde ici, je penses être prêt pour ce tournois.
C'est tout ce que je voulais savoir mon garçon. Je vais aller t'inscrire au près des oracles Pélias et Argos . Il nous reste une semaine pour t'entrainer durement avant le tournois. Tu peux t'entrainer seul ou venir à la fin de mes cours pour que l'on travaille ensemble.
Je viendrais vous voir après vos cours maître, je vous remercie!
Fier de cette nouvelle, je suis rentrer dans ma chambre que je partager avec mon ami Japet, il avait déjà combattu sous d'autres dieux avant de se joindre à Poséidon. Je lui raconté ma bonne nouvelle quand lui me dit qu'il y participait aussi. Il me dit bonne chance dans ce tournois car seul les finaliste ont le droit de devenir marina, mais seul le vainqueur à le droit de recevoir l'Écaille de gardien des océans.
Comme mon maître me le dit, je me suis entrainé chaque soir sans exception avec Héléades, mais en mangeant chaque fois la poussière, sa le faisait rire.
Le grand était arrivé. Je faisait parti avec mon ami des seize participants à ce tournois. Mon premier combat était contre un apprenti d'une taille phénoménale, il était deux fois plus fort que moi mais cela ne me faisait pas peur car dans cette Grèce, j'aurais a combattre contre de nombreux dangers. Dès que le combat avait commencé, le géant se lança sur moi et m'étrangla. Je savais que mon cœur était plus pur ce lui, et donc par mon courage immense je pu me libérer en lui brisant le bras gauche avec un coup de poing puissant. Le vrai combat pouvait enfin commencé! Il était en rage de colère. Il me fonça dessus la tête la première, alors que j'esquivais son coup, il s'ouvrit la tête en fonçant dans le mur de l'arène. Puisqu'il était sonné, j'en avait profiter pour le frapper et le mettre à terre, à la fin du combat, le géant avait le crâne en sang, son bras gauche brisé et suffoquait à cause des douleurs. Pélias me déclara vainqueur. J'ai vaincu tout mes adversaires comme Japet. Nous nous retrouvâmes en final. Je combat était rude car nous avions eu aucune pause. Mais à la fin , Japet était à bout de souffle et tomba par terre. Les oracles ont arrêté le combat en me déclarant vainqueur sans que je n'ai vaincu Japet. Japet et moi sommes devenus marinas et en plus de ce titre j'ai reçu l'Écaille de gardien des océans.



[center]


L'entrée dans la Légion Miysis
[/center]


Après avoir quitté le sanctuaire, j'ai voyagé dans la Grèce et combattu de nombreux bandits qui se mesuraient devant moi pour me dépouiller. Mais ils furent vaincu en quelques minutes. J'ai aussi combattu contre des rebelles et autres combattants des dieux.
Quand j'arrivais dans une cité, un messager m'avait donné un hermes m'indiquant que tous les oracles de Poséidon voulaient me voir le plus vite possible car il voulaient me parler de chose importante. Quelques heures après avoir lu ce message, j'avais pris la direction du sanctuaire. Enfin arrivé, je lui allé en direction du temple où les oracles Pélias, Argos, Oilée et d'autres que je ne connaissais pas. Argos me dit:
Theos, nous t'avons appelé en ce jour car Rigelkrieg amiral de la formation et chef de la légion Myisis a capturé ton frère Mathias. Nous voulons que tu le combatte.
Je ferait tout ce qui est en mon pouvoir pour servir Poséidon.
Puis le combat commença avant même que je n'ai pu revêtir mon écaille.
Puisque Mathias était un guerrier depuis plus longtemps que moi et qu'il était plus fort. C'est alors quand lui fonçais dessus en l'attrapant par la taille et le plaqua contre le mur. Vexé de s'être fait surprendre, il me prit le bras droit et me frappa au visage de toute ses forces. Il me brisa le genou gauche en m'infligeant un coup de pied vengeur. J'étais terrorisé car je savais que s'était finis pour moi. Mais soudain, comme par magies, je pu me relever sans douleur. Je pense que s'était Poséidon qui m'offrait son aide si précieuse. Après m'être relevé, je m'avançais vers mon frère et une plus de coups arrivés sur lui, il fut vaincu et resta par terre en me demandant de le gracier. Ce que je fit mais a une seul condition:
-Je te laisse la vie sauf si tu promet que tu te range aux côté de Poséidon et que tu quitte les forces rebelles!
-J'accepte, j'accepte. Ne me tue pas s'il te plait!
-Promet le aux oracles!
-Mathias se releva avec difficultés et s'agenouilla devant les portes paroles de notre dieu et dit qu'il prêtait allégeance a Poséidon.
Rigelkrieg est venu me voir après mon combat et me félicita. Mais ce n'était pas la raison. Il m'a demandé si je voulais intégrer les forces de la légendaire Légion Myisis. C'est alors que j'acceptai tout de suite et par la même occasion Rigelkrieg devenait mon maître et mon chef de légion. Quelques jours après avoir rejoins la légion, j'ai étais envoyé avec mon chef au Cap Tenare pour défendre cette terre conquise. Mais ce que nous ne savions pas c'est qu'une guerre avec tous les autres clans de la Grèce était en train de ce préparer. Quand nous aperçûmes plusieurs troupes ennemis approcher et poser le camps, Mon maître envoya dans l'urgence de la situation un hermes aux autres légions qui étaient au allant tours pour nous venir en aide. Seul, Myisis commençait le combat acharné pour garder cette terre. Nous avons résisté pendants plusieurs jours mais plusieurs de nous étaient blésé ou mort, la fatigue arrivé pour tous. Quand les troupes de Croc le chef des Abysses slayers arrivaient enfin pour nous porter main forte.



[center]


Guerre au Cap Tenare
[/center]


Quand les combats entres les deux légions et les envahisseurs étaient fini, Croc et Rigelkrieg décidèrent d'en informer les oracles par hermes afin d'avoir des renfort car les envahisseurs n'en avaient pas fini. Pendant que les troupes des Abysses slayers peaussèrent le camps près du temple où l'on tenait la presque île de tenare. Quelque jours passèrent quand une armée de marina se dirigeait vers nous pour nous soutenir dans notre combat contre les autres clans. Dans cette armée, se trouvait de nombreux apprentis et marina expérimenté. Mais dans ceux ci, figurait Héléades et Japet.
Quand tous les marinas étaient répartis dans les différentes lignes de combats, les chefs de légions prirent la parole pour nous dire:
-Marinas, aujourd'hui est le temps de défendre ce territoire conquis par nos pères , amis, frères qui ont perdu la vie pour pourvoir étendre le pouvoir de Poséidon! Alors que tous le monde soit dignes de défendre ces terres, même si vous devez donner votre vie. Pour Poséidon, dieu tout puissant des océans!
-Pour Poséidon, dieu tout puissant des océans!!!!!!!!
c'est comme cela que des milliers de marinas répondaient à leurs chefs avant l'affrontement qui allait se dérouler dans les secondes qui suivent.

Plusieurs clans s'étaient alliées pour pouvoir conquérir cette presque île qui regorge de ressources pour confectionner les écailles des marinas. J'étais dans le deuxième rang avec mon ami Japet, contrairement à mon maitre qui se trouvait en première ligne. Pendant plusieurs jours le combat était rude, les marinas était blésé ou morts par centaines. Nous étions rentrés à l'intérieur de la presque île quand un miracle se montra! Une vague de plusieurs dizaine de mètre de hauteur engloutissait tout sur son passage, mais seul les marinas pouvaient rester en vies grâce à leurs don. Ce don était en nous depuis la naissance, c'est tout ce que je sais. Nous pouvons savoir si on l'a juste en se rendant vers le large et en plongeant vers les abysses. Si l'on survie, nous sommes dirigé vers le royaume de Poséidon. C'est comme cela que nos ennemis furent vaincus. Puis de nombreux marinas blésé devaient rentrer au Cap Sounion pour se faire soigner, contrairement à ceux qui n'ont rien , et qui doivent rester pour défendre cette terre comme Japet.
A mon retour, je me soigner doucement et j'allais voir m'a famille. Mais ma convalescence fut troublé par un hermes.



[center]


L'attaque des atlantes
[/center]

L'hermes que j'ai reçu m'indiquait:

Theos,
Le Cap Sounion est attaqué par les atlantes envoyés par typhon.
Nous avons besoin de tous les marinas possible pour repousser
l'attaque du sanctuaire.
Les oracles.


C'est alors que je pris mon écaille et quelques affaires avant de partir et d'arriver le plus vite possible au sanctuaire.
Après mon retour au sanctuaire sous-marin pour prendre contact avec les oracles et amiraux qui défendent le sanctuaire du Cap Sounion. J'endosais mon écaille de gardiens des océans pour affronter ses intrus qui ne veulent pas quitter ce domaine sacré protégé par le dieu Poséidon lui même. Le chef de ses bandits que certains surnommé Atlantes, demanda à ce qu'on lui offre comme sacrifice Gihem. Curieux de savoir qui était cet homme, je m'adressais à un oracle près du temple:
-Bonjour, vénérable oracle, puis je vous poser une question?
-Certainement brave marina.
-J'aimerais savoir qui est l'homme que ces montres sont venus chercher ici? Un certains Gihem?
-Jeune guerrier, cet homme est brave et courageux, un des plus puissant marina qui serait digne d'obtenir une écaille tel que Le dragon des mers! Jusqu'à présent, seul Oracles et Amiraux étaient au courant de sont existence. Mais depuis que celui-ci est pourchassé , je dois envoyer des hommes l'escorter jusqu'au sanctuaire où il se reposera avant la bataille finale.
-Suis je assez digne pour effectuer cette mission, pour aider mes frères d'armes ?
-Certainement jeune marina, rend toi le plus rapidement possible au lithocho.

C'est alors que je me pressais d'aller dans ce lieu pour protéger ce fier combattant de Poséidon. Cela fait déjà plusieurs jours que nous escortions Gihem, mais un danger le menace, j'ai remarqué la présence d'un chevalier d'Athéna qui nous suit depuis plus de deux jours déjà. C'est alors que je me sacrifia dans un combat perdu d'avance pour protéger notre hôte. Le combat fut rude et violent par des coups de ce géant. La fin du combat était proche, je le sentais, j'étais a bout de force, je voulais arrêter de me battre et mourir, mais une force me traversa le corps, cette cosmos-énergie était puissante et une lumière dorée m'aveugla. Le chevalier surpris de cette puissance s'empressa de me donner le coup fatidique de ma mort mais juste quelques millième de la vitesse de la lumière, quelques chose me protégea. Le chevalier fut blessé au niveau de son poignet, il était brisé par quelques chose qui venait de mon dos. C'était une femme, j'avais entendu dans le sanctuaire, d'une femme faisait partie des marinas, sa force surpassé la plupart des autres combattant du sanctuaire, cette femme avait toujours attaché a sa ceinture un fouet qui touché sa cible, même les yeux fermé. Enfin je me rappelais, cette femme portant l'écaille de Galathée.
Son nom était Selky, marinette de la Galathée, aussi connu sous le nom de la «diablesse de la cage aux marinas» car la moindre désertion de la défense était punis par un tour a la cage aux marinas, et celui qui y allé était fouetté sauvagement pour montrer l'exemple.

Pour la première fois de ma vie j’allais voir un de ses combats. Ce géant se jeta vers elle mais elle esquiva le coup et attaqua d'un coup de fouet violent qui brisa ses protèges poignets et la protection du torse. Le chevalier pris de peur voulait fuir mais celle-ci, sanguinaire avec ses adversaire, l'attrapa avec son fouet avant de lui porter «la vengeance de Galatée» qui terrassa son adversaire. C'est alors qu'elle s’approcha de moi et me dit:
-Alors, on ne tiens plus sur ses jambes jeune marina ?
-C'est que je me suis sacrifié pour sauver Gihem, madame.
-Ne m’appelle pas madame, mais Selky, un petit tour a la cage et tu serait plus résistant!
-Non, pitié, ne m'emmener pas à la cage, je ferais ce que vous voulez!
-Tout ce que je veux , hein? D’accord, dès que nous seront rentrer au sanctuaire, tu n'auras qu'as m'offrir une bière dans la meilleur taverne!
-Et cela va me coûter combien de tridos, grand Selky ?
-Cela tu t'en fiche, je t'ai sauvé la vie, çà mérite bien çà ou la cage aux marinas, à toi de choisir jeune guerrier ?

C'est alors que j' allais boire une bière dans l'une des meilleur taverne du sanctuaire avec Selky . Mais après quelques jours, Je me remémorais ma rencontre avec cette belle guerrière, j' étais secrètement tombé amoureux. Mais je me dit qu'une femme comme elle ne sortirais pas avec un jeune marina comme moi, faible et qui a toujours besoin d'aide, elle préfèrerait un homme courageux et fort et dont Poséidon aurait récompensé sa conduite. C'est alors que j' allait regarder cette femme le plus souvent possible pendant ses pauses à la cage aux marinas, en la regardant discrètement part des petit trous dans le mur d'un petit passage où se trouvait des prostitués. Et un jour, je décidais d'aller dans cette cage, en disant à celle-ci qu'il avait déserté la défense. Et les coups de fouets commença, je souffrais, mon dos était devenu rouge sang, puis elle prit un autres fouets mais celui-ci avait des épines au bouts du fouet, je saignais et souffrais mais je ne le montrais pas, je voulais lui prouver que je pouvais résister à la douleur et lui dit:
C'est tout ce que tu peux faire dans celle cage? Même un enfant n'aurait pas mal!
A bon, alors je vais sévir!

Cette femme avait une force extrêmement violente, quand elle me fouetta après ces coutes paroles, je me retrouvais un genou à terre en grimaçant. Quand cette fausse punition fut fini, j'étais presque mort, je rampé dans une ruelle. C'est un de mes amis qui me trouva là, par terre inconscient. Il m'avait ramené chez moi et m'avez soigné de mes blessures . En me réveillant, je reconnu Héléades, je voulu me levé mais je retombé de suite dans mon lit atteint de mes blessures, il me dit:
-Tu m'as fait peut l'ami, qu'es ce qui t'es arrivé ?
-Je n'en sais rien, j'ai du être attaqué après avoir était empoisonné par un somnifère. ( tout en mentant à son ami le plus -fidèle pour lui cachait son amour.)
Image

Revenir à « Les Marinas de Poséidon »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité