Ode d’un guerrier en disgrâce (BK et stymphale)

Présentation du Maître des 7 océans et de ses Marinas.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles de Poséidon

Avatar de l’utilisateur
stymphale
Guerrier
Messages : 112
Inscription : mer. févr. 18, 2015 8:01 pm

Ode d’un guerrier en disgrâce (BK et stymphale)

Messagepar stymphale » sam. nov. 18, 2017 12:10 am

Ce soir-là, comment l’oublier ? je m’en souviens toujours aussi bien et ce, malgré les décennies écoulées… C’était l’équinoxe de printemps et, le soleil, qui épousait légèrement l’horizon, perdait doucement son combat contre la nuit. Alors que la lutte était à son apogée, il se lança dans une dernière attaque cinglante laissant les nuages et tout le ciel rouge sang avant de tomber sous l’horizon...
Oui je me rappelle, c’était au cap Ténare entre l’armurerie et le temple. Je rentrais chez moi, après un long entrainement et c’est là que je l’ai aperçu. Vieux fou, il balbutiait des phrases tout bas, incompréhensible. Il était assis juste là, sur les marche de cette vieille ruine d’une statue. Poséidon il me semble, enfin, c’est ce qu’il me semblait à l’époque. Maintenant je ne peux qu’en être sûr. Je ne sais dire pourquoi, je me suis approché de lui, il semblait y avoir comme une aura qui émanait de lui. Mais plus je m’approchais, plus je me rendais compte qu’une chose ne tournait pas rond, un détail m’échappait. Vous voyez, cette impression que l’on a lorsque l’on sait qu’il manque un détail, qu’il est sur le bout de vôtre langue mais, rien à faire, on n’arrive pas à mettre le doigt dessus ? J’étais au pied de la statue, 8 ou 9 marches au-dessous de lui lorsqu’enfin j’ai vu. Le pauvre homme n’était pas assis, il était là, par terre, sans jambe, demandant au passant une simple pièce :


S’il vous plait mes amis disait-il aidez-moi, une pièce s’il vous plaît… Nooon, point pour moi… mais pour lui, pour Poséidon, vous verrez… il sera généreux avec vous… je vous conterai l’histoire de ses guerriers…

Je ne puis dire pourquoi, encore moins qui de la pitié ou de la curiosité à pousser ma main dans ma poche et à la lui lancer.

Vile infirme lui dis-je , tu l’a rattrapée avec une telle agilité… L’argent soigne vraiment tous les maux…

Un sourire en coin fût sa première réponse, après un court silence, le regard plongé dans l’obscurité loin derrière moi, il répondit : Mille merci mon amis, Poséidon te le rendra 1000 fois.

C’est à ce moment qu’un rire atteint mes oreilles. Non loin de là, 2 hommes se mirent en marche vers nous, toujours en riant.

Allons vieil homme ! Vas-tu encore raconter à la bleusaille l’histoire du guerrier revenu des enfers ? Mais meurent donc ! tu nous rendras un fier service !


Voulant prendre la défense de l’infirme, et n’ayant aucune envie de provoquer en duel 2 chevalier notoire du sanctuaire j’ai préféré intervenir de manière moins conventionnelle.


Il me semble que je l’ai payé pour entendre son histoire ! laissez-le donc ! Lançais-je avant que leurs rires n’éclatent de plus belle !

Tu l’entends vieillard, vas-y raconte là lui ! Et quelle soit amusante sinon nous te ferons payer ton escroquerie !


L’infirme acquiesça et me fit signe de m’assoir. Il avança doucement sur ses bras et vînt en face de moi. Ses yeux luisaient telle une flamme. J’en avais presque des frissons. Oui je sais ce que vous vous dîtes, la nuit était froide, la brise de terre se levait mais non… je sais de quoi je parle…
Ne prenant garde aux chevaliers il commença à narrer son histoire sans se préoccuper des autres hommes. Il faut dire qu’eux n’avaient point payer. Il commença par le combat « fratricide » de 2 grand guerriers de Poséidon. Celui qui entraina le premier dans un leurre créer par Hadès et le second dans le doute et la démence… L’une de ces batailles épiques que l’on n’entend que dans les légendes. Il n’avait plus ses jambes mais le bougre savait raconter ses histoires ! La suite de l’histoire, se passait quelques générations plus tard. C’était leurs retrouvailles, en enfer bien entendu.



Lente amnésie...Douce Agonie.... Ton aura me rappelle quelques brides de mon passé…

Je me souviens être arriver ici pensant être un héros en croisade... Mais la réalité ne pouvait-être qu’autre... Les dieux des enfers se sont joués de moi... J'étais avide de pouvoir et l'envie d'avoir tout de leurs promesses ma déchue. Il est facile d'entrer en enfer...mais nul ne peut en sortir !

J'ai ressenti ton âme au loin, je ne sais pourquoi, je me suis empressé de te retrouver... Je pensais que Poséidon viendrait me sauver...Quelle ironie ! Encore une fois, il n'en est rien... Compagnon d’arme ? Pas en ce monde... Ton âme est souillée, tout comme la mienne. Et s'il n'existe aucun espoir de sortir, je te ferai payer ta traitrise a mainte reprise ! Tel sera mon fardeau !



Vous aimez cette histoire n’est-ce pas ? et je suis loin d’être aussi bon que lui pour la raconter… Enfin soit… Au final, le traitre fût vaincu, son ami se souvint de sa première allégeance et ramena le mourant à Sunion. Celui-ci fut soigné mais amputé de ses jambes. L’historie est triste en fait… mais revenons-en aux chevaliers qui ricanait :

Ainsi tu serais le fier guerrier revenu des enfers, toi l’infirme ! Laisse-nous rire un peu !

Le second, sans prévenir, lança son crochet droit sur lui. L’action m’avait surprise, me laissant muet, plein d’incompréhension alors que les 2 hommes s’apprêtaient à rouer de coup le conteur. C’est là que je l’ai aperçu à nouveau... ce petit sourire, sur le coin de ses lèvres. La brise s’était faite plus forte, l’air était électrique, et l’homme, toujours à terre, se releva doucement sur ses mains, le dos tourné vers ses adversaires. Il tourna la tête, montrant ses yeux qui déchiraient la nuit juste avant qu’une tornade ne terrasse les 2 hommes.

Suis-moi, Poséidon te payera sa dette

me dit-il toujours le dos tourné. Et il se dirigea vers l’océan…
Image
Avatar de l’utilisateur
Kasen
Oracle de Poséidon
Messages : 3850
Inscription : jeu. mai 19, 2016 8:48 am

Re: Ode d’un guerrier en disgrâce (BK et stymphale)

Messagepar Kasen » lun. nov. 20, 2017 8:48 pm

tout est bon pour moi ;)

très bien écris au passage.

nin c'est bon pour toi aussi?
Vieux fou et représentant Oraclique d'Atropos/kagami/Hyoga7
Ninsouna
Admin
Messages : 7869
Inscription : dim. juin 26, 2011 6:41 pm
Localisation : Partout !

Re: Ode d’un guerrier en disgrâce (BK et stymphale)

Messagepar Ninsouna » lun. nov. 20, 2017 10:53 pm

Au début, j'ai eu peur qu'il fasse intervenir Poséidon en personne. Finalement, on voit que c'est lui qui pense qu'il est Poséidon, ou peut-être qu'il a parlé dans sa bouche. Donc rien de sûr en fait.
Les règles du RP nous disent :
"... éventuellement rencontrer un vieillard à l’allure étrange, racontant des choses bizarres (de telles rencontres se produisent de temps à autre dans la mythologie grecque) et qui s’avère par la suite être une forme humaine de tel ou tel dieu… "
Ce qui est exactement le cas ici.
Je valide pour ma part. Et très bien écrit soit dit en passant. :wink:
**
CLIQUEZ SUR LES LIENS POUR ACCÉDER PLUS RAPIDEMENT AUX :
LIENS QUÊTE Vengeance des Pierres
:arrow: Discussions HRP la vengeance des Lithiques (poste au 27 mai)
:arrow: Mont Hihi (RP au 10 mai)
Avatar de l’utilisateur
stymphale
Guerrier
Messages : 112
Inscription : mer. févr. 18, 2015 8:01 pm

Re: Ode d’un guerrier en disgrâce (BK et stymphale)

Messagepar stymphale » jeu. nov. 23, 2017 8:19 pm

Merci ;) Et désolé pour les fautes ^^'
Image

Revenir à « Les Marinas de Poséidon »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité