Omron

Présentation du Roi de l'Olympe et de ses Anges.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles de Zeus

Omron
Élève
Messages : 1
Inscription : jeu. déc. 14, 2006 11:39 pm

Omron

Messagepar Omron » jeu. déc. 14, 2006 11:42 pm

Tout débute dans une modeste ferme, un puit, quelques bêtes de somme, et un homme plutôt costaud qui regarde au loin les champs de blé s'étendre a perte de vue.

Puis, il se retourna...

- Omron, saleté d'incapable, va me couper ces quelques épis que tu as oublié...

Puis, l'homme, plutôt maigrichon et paré d'une modeste chemise de chanvre, alla saisir une faucille, et se dirigea vers les champs ....

Ce qui différencie l'homme de la bête, est sa capacité a éprouvé des sentiments.... La vengeance... Ce doux sentiment de revanche qui inonde toute parcelle de votre personne, ce sentiment qui vous hisse au rang des vainqueurs après un échec...

C'était exactement ce qu'il souhaitait... se venger de ce minable barbare aux muscles saillants, mais a l'esprit restreint. Oui... Un jour, il aurait sa revanche...

Tout en travaillant, Omron regardait l'homme trapu. Il riait de ces misères... cet ingrat fils de fermier qui le fait travailler si fort... Il va payer....

Puis, un écho résonna dans sa tête....

-Omron, fils d'Orion , que fais-tu ici a labouré un vulgaire champ !

Il se retourna, cherchant la personne qui l'interpellait...
Puis cet écho reprit...

- N'ignores-tu pas qui je suis, Omron ? Ton père ne t'a donc rien apprit !... Tu n'es pas né pour être fermier... non... une autre destinée t'attend.. à mes cotés, mon élu...

Omron continuait de regarder autour de lui, dans une confusion totale. Était-il fou ? Il regardait autour de lui, l'air hagard et perdu, tandis que le fils du fermier le toisait, mécontent.

- Qu'est-ce que t'attend laquais ? Continue de labourer!

Il se retourna vers celui qui osait lui donner des ordres, la rage dans les yeux. Ses lèvres s'humectait lentement d'un liquide épais, rougeâtre... du sang...Et ses prunelles arboraient maintenant les couleurs des abysses...

Il leva la main vers le barbare, les dents serrés, puis prononça quelques paroles, dont lui-même ignorait le sens .

- Ignum tactus iderant karumtis !

Deux flammes émergèrent de ses pieds nus, léchant son corps jusqu'à la hauteur de ses épaules, puis prirent chacune la direction de ses mains. Omron plissa les yeux, satisfait, et toisait l'homme trapu.

- Adieu....

Les deux décharges enflammées quittèrent leur position initiale, et allèrent percuter l'homme en pleine poitrine, devant le regard satisfait et morbide d'Omron.

Puis... une seconde fois... la voix fit écho dans sa tête... mais elle semblait beaucoup plus proche de lui...Comme si elle était a ses cotés...

- Omron....tu vois que tes pouvoirs sont infinies... regarde la piètre dépouille de cet homme... Maintenant, nécromancien, il est temps que tu connaisses tes vraies origines...Laisse moi décupler ta puissance en mon nom, Mon élu .

Des flammes tournoyèrent autour de l'homme, dans un sifflement aiguë. D'effroyables cris se faisaient entendre, tendis que ses cheveux étaient hérissés, et ses traient tirés. Son teint devenait plus sombre, ses lèvre plus rouge... Ses yeux, noirs, ternes.... semblable au néant. Une toge noir le parait a présent, et un sceptre apparut au sol, représentant un soleil rouge vif .

-Maintenant, mon Élu, ton nom sera Sépulture .Tu combattras en mon nom, en celui de Sparda. De mon pouvoir tu vas bénéficier. Relève les morts, et construit la forteresse des ombres qui te servira de château fort. Crée une alliance en mon nom, puis plusieurs, et convertis tous les hommes de Délos, puis le Monde !

-Sépulture.... Tel est mon nom a présent... et je servirai votre cause, ô grand Sparda.








Orion

Orion , père d'Omron, maintenant Sépulture. Le mystère entoure cet homme, qui a été brièvement mentionner précédemment. Sépulture lui-même ignorait que son père avait servit Sparda auparavant . Enfin, l'Ultime lui avait peu parler de son père, sinon qu'il avait un rapport entre lui, et son paternel .


- Sparda... pouvez-vous, de votre grandeur, m'expliquer quels étaient les rapports entre vous et mon père ...

-Ferme les yeux, mon Élu, et tu verras..

Une image se formait dans sa tête... Une ville, une citée, immense... Celle sous le joug d'Icléas, roi a cette époque... Puis, l'image plutôt flou au début, devient claire...

Une petite ruelle, un homme et une femme... Son père et sa mère...
Sa mère ? Pourtant.. il ne l'avait a peine connue.. elle était morte pratiquement a sa naissance...

Ils pressent le pas, visiblement alertés par quelque chose. Puis, un cul-de-sac, l'homme et la femme, visiblement énervés, semblent pris au piège. Son père, Orion, se retourne, un risible couteau a la main, de mauvaise faction.

Puis, des rires se font entendre, et quatre hommes, crasseux, les yeux rougis par la fatigue, la peau noire de toutes les saletés de la rue, les dents jaunis par le temps, apparurent.

L'un d'eux, visiblement le chef, s'avança. Il était assez grand, mais très maigre. Il souriait, arrogant, et passait sa main dans ses cheveux . Puis, sortit une épée longue de son fourreau.

- Je te conseil, vieillard, de me donner ce que tu as de valeur, sinon...

Il passe sa main sur la lame, et sourit.

- Je.. Je... tenez.. c'est tout ce que j'ai...

L'homme lança une maigre bourse au pied du voleur .

-C'est tout ?

Il fronça les sourcils, puis , se tourna vers les trois autres, et hocha la tête, un sourire malicieux aux lèvres.

Les trois autres s'approchèrent de l'homme, se craquant les jointures, sourire aux lèvres.

- Voyons voir ce que tu sais faire....

L'un d'eux frappa durement la tête de l'homme, tandis qu'un autre lui donna un coup de genou au ventre. Son vieux corps ne lui permettait pas de combattre, et il s'effondra. Puis, le troisième s'affaira a l'achever a coup de pieds.

Un léger cri de la femme se fit entendre, voyant son mari en si mauvaise condition, et les trois hommes se tournèrent vers elle, sourire aux lèvres.

-Voyant voir si on peut avoir un peu plus de plaisir avec celle-là.

Le plus costaud des trois s'avança vers elle, arracha brutalement le haut de sa robe, et posa sa main sur sa poitrine désormais nue .

- Pas si mal...

Il finit de la déshabiller, et baissa son pantalon. Puis, chacun, tour a tour, la violèrent.

Lorsque les trois eurent fini, ils l'achevèrent a coup de poings.

- Aller.. partons avant que quelqu'un n'arrive...

La femme était morte. Il n'y avait pas qu'elle cependant, car elle était enceinte. En effet, son ventre paraissait légèrement gonflé, et son corps souillé, n'était plus qu'immonde dépouille.

Après quelques temps, l'homme se releva, en mauvaise posture, un mal de crane l'assaillant durement. Il regardait autour de lui, cherchant sa femme, quand tout a coup, il vit celle-ci au sol, gisant dans son sang, nue .

Il s'approcha du cadavre, pleurant toutes les larmes de son corps .

- Galael... non...c'est impossible....

Il caressa son ventre

- Mon enfant... non.....

Il s'effondra au sol, a genou, serrant contre lui sa femme. Ses traits étaient durs a présent, et sa peine se transformait lentement en désir de vengeance...

La vengeance... oui.... Sparda la connaissait bien.. il en était son porteur...

Dans sa colère, Orion demanda aide aux dieux... Il priait, fervent comme nul autre.. cependant, il se doutait bien que tout ceci était futile...

- Ton fils vivra.. Orion... Il deviendra l’Élu... Tu devras lui apprendre sa réelle nature... il ne sera pas un enfant normal... Il sera animé par ma volonté...

- Qui... qui êtes-vous !!??...

Il entendit des pleures, et se retourna. Il y avait un poupon dans un berceau d'osier.








De par les entrailles des enfers, se dressent les pires châtiments qu'hommes aient connus . Cet enfer, destin peu prometteur, était réservé aux assassins, aux manipulateurs, et aux vils .

Toutefois, toujours selon cette théorie, si nous accomplissons la volonté de notre dieu, nous pourrons retourne a l'autel de notre dieu... a ses cotés .

Il s'était suicidé, faiblement, lâchement, du haut de la Forteresse des Ombres, abandonnant tous les fidèles du Culte, abandonnant l'Ultime lui-même..

Maintenant, il devrait faire face a son pire cauchemar... Sparda en personne, sa rage décuplée par la lamentable destruction de son alliance, qui plus est du Désespoir Chaotique . Les alliances de lumières étaient légions, et la destruction, le chaos, un vague souvenir .

Un lamentable échec...

-Omron ! Lança-t-il d'une voix sans équivoque.

L'homme regarda le sol, comble de sa pathétique défaite .

- Sépulture, mon Élu, comment as-tu osé ! Mon culte... il est dissout par ta faute ! Tu n'as su mener tes hommes à la victoire ! Tu es sombré dans une pitoyable folie !

L'homme gloussa péniblement.

- Sais-tu ce qui t'est réservé a présent, Omron ?

L'homme releva les yeux, fixant la masse difforme noire, éthérée .

- L'enfer ! Tu iras moisir dans les feux éternels avec tous les autres faibles !

Il fronça les sourcils, serra les dents.

L'Ultime lança un rire glacial, qui emplit la pièce .

- Tu l'ignorais donc, Omron ? Tu n'es qu'un faible... qui n'a su prouver ta valeur ! Tu t'es lamentablement enlevé la vie ! Une larve qui osait se proclamer mon fils...Tu as abandonné ceux qui me servait... tu n'es plus rien... RIEN!
Omron le considéra longuement.

- N'ignorez-vous pas, Sparda, que Chaos détruira bientôt tous les royaumes de ce puéril monde...J'ai failli... mais je reviendrai...

L'Ultime lança un second rire glacial.

- Et comment crois-tu pouvoir faire cela, Omron, si tu es condamné au royaume des morts ?

- Par votre volonté, Ultime .

Un grondement se fit entendre, très violent .

- Mais tu as échoué... tu connais le sort que tu réservais toi-même aux imparfaits...

Il hocha faiblement la tête.

- J'ai échoué en Délos, et je m'en excuse seigneur . J'ai réfléchi durant mon séjour aux landes infernales...Et... j'utiliserai le vice des hommes à présent... les notions d'honneurs ne sont que trop futiles, elles m'ont fait perdre la tête... a présent, ma seule volonté sera de vous représenter dignement...

Un second grondement sourd, puis plus rien.

- Tu auras a faire tes preuves, Élu . Si tu réussis, j'ai de bien Sombres Prémonitions pour les années a venir .

Un ricanement froid et noir inonda la salle .


-Vos adeptes se retrouveront sous la bannière de ces Sombres Prémonitions, Ultime .




Les cieux étaient offensés, des nuages d'un noir terrifiant faisait régner la terreur dans les contrées avoisinantes. Une voix grave s'éleva des sommets de la terre et dit d'une voix forte

Toi, Omron, maître des ténèbres et de l'obscurité, est condamné a l'exile. Ta sentence commence à ce jour, Tu seras donc transformé en la forme de ceux que tu avais le plus terrifié, massacré, violé, Tu seras désormais un Humain. Puise tu être pardonné de tes crimes en tentant de répandre le bien sur ces terres et ainsi de réparer tes dégâts.

C'est ainsi que je fut exilé de mes terres natales et condamné à errer sur les terres du monde sans réel but et sans aucun amis a mes cotés.

Apres de nombreuse années passées à me nourrir de plantes et d'insectes, un être enveloppé de lumière m'apparue.


-Bienvenue sur mes terres noble aventurier, je vois par l'état de tes vêtements et par ton aspect médiocre que tu a dû traverser un dur périple. La chance est avec toi mon ami, je te donne l'espoir de te tirer de cette mésaventure .

-Mais..mais..qui est tu?

-Je me nomme Asclepias et je suis un des portes parole de Zeus

Une faible lueur, le léger vent d'un lointain espoir, apparut donc dans mon cœur. Cela pouvait être une aubaine mais c’était surtout enfin la chance de me faire pardonner et de trouver enfin un but à ma vie.

-Je te remercie et j'accepte ta proposition avec joie, noble Asclepias

Je devins alors un ange de Zeus.
Cordialement,
Sir Omron
_______________
dans la balance il y a deux coter, mais on oublie souvent la balance elle meme ...
Image
Avatar de l’utilisateur
Asclépias
Héros
Messages : 727
Inscription : mar. oct. 04, 2005 2:59 pm

Messagepar Asclépias » ven. déc. 15, 2006 12:40 am

Bonjour à toi Omron et bienvenue parmis les Anges. :wink:

Je dois dire que je suis assez conquis par ton style d'écriture et ton imagination débordante... et puis en plus j'apparais en guest star à la fin 8)

Je laisse Bud d'Arkar, notre Responsable RP te faire des éventuelles remarques puis te confirmer ta validation.

A très bientôt sur le forum :wink:
Venez me défier : http://Pochonas.labrute.fr

Image
Réalisée par Vachaldo
Avatar de l’utilisateur
Figurants Zeus
Héros
Messages : 523
Inscription : jeu. nov. 16, 2006 6:37 pm

Messagepar Figurants Zeus » ven. déc. 15, 2006 12:01 pm

Oh un ange de plus :lol:
Bud d'Arkar
Héros
Messages : 578
Inscription : mar. févr. 14, 2006 6:10 pm

Messagepar Bud d'Arkar » ven. déc. 15, 2006 12:03 pm

Salut Omron, bienvenue chez les anges et merci d'avoir fait ce choix, tu ne le regretteras pas.

L'histoire est assez originale et risque d'appeler une suite.
De plus, j'ai travaillé avec toi ce Bg depuis pas mal de temps que je ne vois pas pourquoi je m'opposerai à ta validation directe. :wink:

Nous t'invitons donc maintenant à rejoindre notre forum dans ce cas: http://zeus-forum.forumactif.com

Et une fois que tu seras inscrit et que notre oracle Asclepias t'aura validé, je te conseille de lire ce topic en premier : http://zeus-forum.forumactif.com/viewtopic.forum?t=67

A bientôt chez nous ! :lol:

Et si tu as des problèmes et/ou des questions, n'hésite pas, on est tous là pour tes premiers pas chez les anges
Image

Par la griffe du tigre viking noir

Jour J

Revenir à « Les Anges de Zeus »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités