[VALIDE] Bhimasena, jouet du destin

Présentation du Roi de l'Olympe et de ses Anges.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles de Zeus

Bhimasena
Élève
Messages : 2
Inscription : jeu. déc. 27, 2007 5:00 pm

[VALIDE] Bhimasena, jouet du destin

Messagepar Bhimasena » jeu. déc. 27, 2007 5:03 pm

Mon histoire est un voyage. Moi, Bhimasena, je ne suis que les derniers pas de ce périple ; la synthèse ; le fruit. Il m’incombe d’arriver, enfin. Je dois m’arrêter et pouvoir dire : « Je suis chez moi ! », tout simplement. C’est la partie la plus difficile du voyage, croyez-moi. Quand vous saurez d’où je viens, vous ne franchirez plus jamais le seuil de votre maison de la même façon.

Le début du voyage se perd dans la nuit des temps. De vieux sages de mon peuple originel racontaient qu’au début du monde la terre des hommes servait de champ de bataille. Dieux et démons s’affrontaient, leurs pouvoirs colossaux balayant toute vie à proximité de leurs corps à corps meurtriers. Un jour un énorme démon, dont le pied griffu mesurait plusieurs stades, frappa le sol pour l’ouvrir et faire jaillir le feu de la terre sur son adversaire. Le cataclysme se produisit à l’extrême sud des terres connues. Plusieurs peuples s’étaient réfugiés là, fuyant la mort et la guerre. Beaucoup périrent. Les autres survécurent tant bien que mal sur ce morceau de terre lancé à la dérive au milieu du grand océan.
Quand l’île ainsi formée rejoignit un autre grand continent, les peuples d’origines n’en formaient plus qu’un. Je suis né là bas. Un peu africain, un peu hindou, un peu chinois, un peu singe aussi. Beaucoup de ces animaux avaient été nos compagnons de voyage et, malgré leur petite taille, je vouais un certain culte à un de leurs illustres représentants : le mythique Hanuman, demi-dieu dont la mémoire était un des vestiges d’une des anciennes civilisations originelles de mon peuple.
Ce nouveau continent divisa notre communauté. Certains, encore marqués par le traumatisme passé, refusèrent le moindre contact avec l’extérieur. Malheureusement ce fût l’opinion de la majorité des nôtres, pas celui de mon père. L’exil et l’aventure à travers cette nouvelle terre devinrent notre quotidien. Nous découvrîmes les mille dangers que recelaient la jungle et la savane. Seuls les plus rudes, les plus résistants, les plus habiles, les plus intelligents… et les plus chanceux d’entre nous survécurent.
Epuisés par cinq ans d’errance nous arrivâmes sur les rives d’un lac si grand qu’on eu dit une mer. J’avais alors 16 ans, la carrure d’un gorille, la peau noire et tannée comme un vieux cuir. De nombreuses cicatrices couvraient mon corps souple et puissant. Mes yeux, des fentes tant ils étaient bridés, étaient capables de repérer un poisson dans plusieurs mètres d’eau. Mes bras, vifs comme le vent, frappaient la surface du lac. L’onde de choc assommait ma proie puis l’eau se fendait comme un tronc et je récupérais le poisson.
Notre halte sur ces rives fut de courte durée. Une nuit nous fûmes réveillés par des cris terribles et des roulements de tambours. Des monstres humains à tête d’animaux nous arrachèrent à notre Eden et six mois plus tard nous grossissions les rangs des esclaves juifs d’Egypte.
Mon comportement plus animal qu’humain et ma force intriguèrent puis intéressèrent nos maîtres. Je fus dressé plus que contraint et je devins esclave de guerre, participant aux combats du côté des Egyptiens. Mes capacités évoluèrent et à 19 ans je sauvai mon prince d’une nuée de flèches en brassant l’air si fort qu’une bourrasque dévia leur trajectoire. Cet exploit m’ouvrit les portes du palais du maître d’arme personnel de Pharaon. Il me parla comme à son égale. Cela produisit en moi une étrange sensation. Je sentis ma rage animale devenir colère, puis mauvaise humeur et enfin calme. Cet homme venait de raviver mon humanité, perdue depuis si longtemps. Il obtint de Pharaon qu’on m’envoie en Grèce pour parfaire mon entraînement. Selon le maître d’arme il existait dans le monde hellène, des cités secrètes qui comptaient les plus redoutables guerriers du monde : une parmi les hommes, une dans les profondeurs de la terre, une sous les océans et une sur le toit du monde, à la porte des cieux. Cette révélation réveilla le souvenir de la grande guerre entre dieux et démons des légendes.
C’est à cette époque qu’un prophète juif réussit à soulever les siens contre les égyptiens. Devant la cruauté de Pharaon et les terribles pouvoirs du prophète, je fuis et me joignis à mes frères esclaves. Quand je vis le prophète fendre une mer entière pendant des heures quand je ne parvenais qu’à couper une rivière pendant quelques instants, je fus convaincu des paroles du vieux maître d’arme : il existe un pouvoir supérieur et il est accessible aux hommes.
Mon voyage se termina dans une geôle d’Olympie :
D’Egypte j’avais rallié la Palestine. Puis j’avais embarqué sur un bateau phénicien en direction de la Grèce. Une violente tempête naufragea le navire et quand je me réveillai sur une plage inconnue, mort de soif et de faim, j’attaquai un troupeau de moutons qui paissaient non loin, usant de mes techniques secrètes. Une alerte fut donnée. Deux êtres à l’aura brillante me neutralisèrent en un instant. Dans une demi conscience j’entendis les bergers remercier les deux « gardes olympiens », et ces derniers décider qu’étant ni ange, ni spectre, ni chevalier, ni marina, il fallait soumettre mon cas à un « Oracle ».

Aujourd’hui j’ai 21 ans, une vie déjà remplie comme dix. Je suis faible, sale, apeuré et enchaîné dans une prison, dans un pays dont on ne m’a enseigner que les rudiments de la langue.
Dernière modification par Bhimasena le mar. janv. 01, 2008 2:20 pm, modifié 1 fois.
Arokiel
Guerrier Légendaire
Messages : 1605
Inscription : sam. mars 12, 2005 9:27 pm
Localisation : Asnières sur Seine (92)

Re: Bhimasena, jouet du destin

Messagepar Arokiel » lun. déc. 31, 2007 12:36 am

Bonjour à toi Bhimasena ! :D

Je suis ravi d'accueillir un (presque) nouvel ange !

Mais ce n'est pas encore pour tout de suite que tu vas être validé car j'ai quelques remarques. :P
Quand vous serez d’où je viens, vous ne franchirez plus jamais le seuil de votre maison de la même façon.
Tu es sûr que c'est le bon verbe que tu as utilisé ? ;)
Un jour un énorme démon, dont le pied griffu mesurait plusieurs stades, frappa le sol pour l’ouvrir et faire jaillir le feu de la terre sur son adversaire.
Je ne suis pas particulièrement convaincu que ce mot soit adapté à Godwarriors. Arène ? Colisée (même s'il n'y a qu'un seul colisée...) ? ... ? ;)

Bon là je chippote et je passe sur les autres fautes de grammaire que j'ai pu remarquer car elles sont très peu nombreuses. Par contre ce qui est plus embêtant dans ton BG, c'est la référence à Moïse : Moïse apparaît temporellement bien après l'époque mythologique dans laquelle se situe Godwarriors... Alors si tu pouvais modifier ce passage, ça serait bien apprécié (Déjà qu'on a bien du mal avec la cohérence temporelle dans GW tout cours, alors les références extérieures sont encore plus difficiles à gérer :P)

Bon courage !
This posting is provided "AS IS" with no warranties, and confers no rights.
Avatar de l’utilisateur
Camael
Guerrier Mythique
Messages : 3256
Inscription : mer. déc. 27, 2006 6:15 pm
Localisation : Bordeaux

Messagepar Camael » lun. déc. 31, 2007 2:37 am

Aro, :arrow: à l'angel ! Tu payes ta tournée pour ta peine ^^ Un stade de bières, ca me parait tout indiqué lol :lol:

Bhimasena, excellent BG ;)
Image

Camael n'est autre que l'avatar divin de Ménélas ;)
Bhimasena
Élève
Messages : 2
Inscription : jeu. déc. 27, 2007 5:00 pm

Re: Bhimasena, jouet du destin

Messagepar Bhimasena » mar. janv. 01, 2008 2:33 pm

Bonjour à toi Bhimasena ! :D

Je suis ravi d'accueillir un (presque) nouvel ange !

Mais ce n'est pas encore pour tout de suite que tu vas être validé car j'ai quelques remarques. :P
Quand vous serez d’où je viens, vous ne franchirez plus jamais le seuil de votre maison de la même façon.
Tu es sûr que c'est le bon verbe que tu as utilisé ? ;)
Un jour un énorme démon, dont le pied griffu mesurait plusieurs stades, frappa le sol pour l’ouvrir et faire jaillir le feu de la terre sur son adversaire.
Je ne suis pas particulièrement convaincu que ce mot soit adapté à Godwarriors. Arène ? Colisée (même s'il n'y a qu'un seul colisée...) ? ... ? ;)

Bon là je chippote et je passe sur les autres fautes de grammaire que j'ai pu remarquer car elles sont très peu nombreuses. Par contre ce qui est plus embêtant dans ton BG, c'est la référence à Moïse : Moïse apparaît temporellement bien après l'époque mythologique dans laquelle se situe Godwarriors... Alors si tu pouvais modifier ce passage, ça serait bien apprécié (Déjà qu'on a bien du mal avec la cohérence temporelle dans GW tout cours, alors les références extérieures sont encore plus difficiles à gérer :P)

Bon courage !
Merci pour toutes ces remarques Aro ^^.
Je me suis relus et j'en ai profité pour corriger quelques fautes.
Pour le stade, je crois que tout a été dit ^^.
Concernant la partie historique qui fait référence à l'exode je pense être moins anachronique qu'avec Arjuna. Personne ne peut affirmer avec certitude les dates de Moïse et de l'exode des juifs. Il est souvent convenu que cela s'est passé sous le règne de Ramsès II, soit vers -1200 grosso modo (versus Alexandre le Grand cité dans le BG d'Arju qui vivait vers -350). En gros on reste dans la période antique donc pas de souci (enfin c'est mon avis).
Dernière remarque concernant la taille du pied du démon : cette partie du récit relève de la légende. La véracité et la crédibilité du propos sont donc annecdotiques. Et puis avec la légion de chimères diverses et variées qu'on fait intervenir tant IG qu'en RP, c'est pas un gros panar velu qui va vous faire peur :lol:

Ben sinon, je suis ravi que ça vous plaise :wink:
Arokiel
Guerrier Légendaire
Messages : 1605
Inscription : sam. mars 12, 2005 9:27 pm
Localisation : Asnières sur Seine (92)

Messagepar Arokiel » mar. janv. 01, 2008 10:50 pm

On a situé GW à peu près vers la guerre de troie, l'époque de l'Iliade et l'Odyssée tout ça il me semble... Je viens de regarder wikipedia et ça correspond à peu de chose près à l'époque de Moise aussi à quelques siècles près.

On va donc dire ok, même si je ne suis pas particulièrement convaincu. ^^"
This posting is provided "AS IS" with no warranties, and confers no rights.

Revenir à « Les Anges de Zeus »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité