Page 1 sur 1

Lykaos, messager du Chaos

Publié : sam. août 26, 2006 8:42 pm
par Lykaos
Je suis né en Egypte. Je ne saurais dire quand, ni où ; je ne connais pas mes parents, ni ma famille. Je n'ai aucun ami et n'ai jamais aimé de femme. Je suis seul.

Ma jeunesse, je l'ai vécu loin des yeux étincelants du grand Râ, dans les profondeurs enfouies de la Vallée des Rois où reposent les momies de puissants pharaons. Avec quelques autres, nous veillions à ce que le repos de ces grands hommes ne soit pas troublé. Nous honorions les Dieux, là, dans ces tunnels sombres, silencieux et macabres. Je n'envisageai pas, à l'époque, de faire autre chose de ma vie que mon devoir envers Osiris et les siens. Mais le Destin est capricieux.

Vint le jour funeste de la Faute, de la Révélation et de la Punition.

Je fus forcé de fuir le pays que j'aimais tant, d'abandonner le Nil à ces traîtres que les prêtres louent et que le peuple craint : les Dieux s'étaient joués de moi depuis le début, et ils le paieraient. Sur le navire qui m'emmenait loin d'Alexandrie, mon poing fermé et le bras souillé par le sang qui giclait de la plaie que je venais de m'infliger, je jurai que mon existence désormais ne serait plus consacrée qu'à faire chuter les Dieux qui nous gouvernent, à combattre toute forme de pouvoir divin et offrir aux Hommes un monde libéré où ils ne seraient plus les jouets de puissances invisibles.

Tous les moyens seront bons pour atteindre mes objectifs. J'ai voyagé de par le monde et les Dieux ont appris à me craindre. Osiris tremble à mon nom, Odin se cache à mon passage. L'Olympe est ma prochaine cible, et j'en ferais s'écrouler ses occupants.
Les Dieux tomberont.
Le Chaos sera.

Ici, en Grèce, je suis Lykaos, et c'est sous ce nom que dans les milliers d'années à venir, les légendes se souviendront de moi, le Fléau des Dieux.