Piranas

Les forces rebelles regroupent l'ensemble des renégats qui peuvent être utilisés comme force d'appoint dans les alliances.

Modérateur : Maîtres de jeu

Avatar de l’utilisateur
Piranas
Élève
Messages : 2
Inscription : sam. sept. 01, 2007 11:34 pm

Piranas

Messagepar Piranas » ven. avr. 18, 2008 12:53 pm

Nous ne savons pas vraiment d’où vient le jeune Piranas. Lui-même aimerait connaître ses origines, savoir qui étaient ses parents, connaître le passé de sa famille. Peut-être est-ce toutes ces inconnues qui ont fait que le jeune guerrier est aujourd’hui un être perturbé, violent et sans cœur. Une vraie machine à tuer. Son enfance peut également être une raison de ses troubles car celle-ci n’a pas été heureuse. Sa famille adoptive faisait parti de la guilde de l’apocalypse. Cette guilde était une des plus réputées de l’époque. Elle ravageait, pillait et dévastait tous les villages qu’elle croisait. C’est au cours d’un de ses massacres, après avoir égorgé ses parents et mis à feu et à sang le village, que le père adoptif découvre un bébé au milieu des flammes. Il décide alors de le ramener avec lui pour l’élever et en faire un futur guerrier de la guilde.
Quelques mois plus tard, la guilde de l’apocalypse doit faire face à l’armée de Zeus. La plupart des membres de la troupe de rebelles sont tués au cours de l’affrontement. Les parents de Piranas parviennent à fuir et trouve refuge près de Sparte sous le contrôle des Marinas. Ils prêtent alors allégeance à Poséidon pour s’assurer sa protection et c’est ce moment là qu’ils baptisent leur enfant « Piranas » qui était sans nom particulier jusque là. Mais la cruauté et la violence des parents de Piranas ne se sont pas estompées en servant le Dieu des Océans. Bien au contraire. Ils déchainent leur colère sur le pauvre enfant et le rouent régulièrement de coups pour des prétextes souvent inventés ou futiles.

Vers ses 16 ans, Piranas intègre l’armée de Poséidon. Rapidement ses prouesses sur le champ de bataille sont remarquées… un peu trop remarquées… En effet le jeune guerrier est loin d’être un modèle de loyauté et de classe qui se bat avec honneur. Non, bien au contraire, les adversaires qui se présentent face à lui sont charcutés, étripés, éventrés, décapités… comme si le jeune Piranas cherchait à se venger du sort que lui avait réservé la vie et de la souffrance qu’il avait accumulé tout au long de celle-ci. D’ailleurs, un soir, son père leva la main une fois de trop sur lui afin de lui donner une correction. Mais Piranas n’était plus un enfant maintenant… Piranas était un guerrier… un guerrier puissant… et violent. Le père allait s’en rendre compte à ses dépends. A peine eu t’il frapper d’un premier coup l’adolescent que ce dernier entra dans une rage incommensurable et se rebella. Le père eu beau essayer de se protéger et d’implorer pardon, cela n’empêchait plus la folie avec laquelle s’acharnait Piranas. Il matraqua le corps de son père qui s’écroula sans vie. La mère, qui avait voulu s’interposer, s’était faite violement repoussée en arrière et en chutant, s’était fracassée le crane contre le rebord d’un muret la tuant sur le coup.

Le lendemain Piranas, loin d’être peiné, décida de quitter l’armée de Poséidon et de suivre son propre chemin. Il n’avait que faire de la protection des Dieux. Il estimait qu’il n’avait d’ordre à recevoir de personne et encore moins de la part de force soi disant divine qui se moquait éperdument du sort des hommes, et encore plus du sien. Piranas n'acceptait pas cette façon qu'avait les Dieux de dicter leurs lois et de prendre les humains pour des pions qu'ils déplaçaient comme sur un échiquier. Non… Pour Piranas, seule la loi du plus fort était valable. Les faibles ne méritaient pas d’exister. Et il comptait bien parcourir le monde pour assouvir sa soif de sang et pour devenir de plus en plus puissant.

Pendant plusieurs mois, à lui tout seul il décima plusieurs villages et tua sans retenue de nombreux guerriers qui avaient osé le défier. Il se réjouissait de ne trouver personne à sa hauteur. Pourtant un jour il connu la défaite lorsqu’il croisa la route d’un être tout aussi cruel que lui, un certain Lord X. Laissé pour mort, Piranas trouva refuge pour se soigner dans un petit village près d’Olympie. Ses hôtes, de pauvres paysans servant Zeus, lui contèrent les exploits de plusieurs guerriers de l’armée du Dieu des Dieux. Douali, Ménélas, Pochonas et bien d’autres encore. Une fois remis sur pied, Piranas remercia le couple de paysans en leur tranchant la gorge et se dirigea vers Olympie. Il avait pris la décision d’intégrer l’armée de Zeus pour approcher au plus près les guerriers décrit par les paysans, pour en apprendre les techniques et devenir encore plus fort.

Piranas s’engage dans la garde Olympienne. Il est forcé de reconnaitre que sa vie lui plaît plus qu’il ne l’aurait pensé. Mais rapidement ses envies et ses pulsions de carnage le rattrapent. Après avoir réalisé une dernière mission au Mont Otrhys, sous la bannière de Zeus, il décide de renier le Dieu des Dieux et de reprendre son périple. Mais il aura appris quelque chose lors de son passage chez les Anges de Zeus. Il aura notamment compris que pour réaliser de grandes choses, il ne doit plus être seul. Une armée peut réaliser de grandes entreprises, un homme seul ne peut accomplir que de petits exploits. C’est donc avec cette ambition de réunir plusieurs guerriers et de constituer une armée que Piranas parcoure le monde. Ainsi, avec une armée, il pourrait réaliser son rêve suprême… à savoir semer la terreur… plonger le monde dans un chaos sans égal… et surtout détruire tout ce qui rattache les hommes aux Dieux.

Revenir à « [BG] Les Rebelles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité