[BG] Agésilos

Présentation des forces rebelles qui regroupent l'ensemble des renégats.

Modérateur : Maîtres de jeu

Avatar de l’utilisateur
BladeRED
Guerrier Légendaire
Messages : 1275
Inscription : mar. nov. 03, 2009 11:29 am

[BG] Agésilos

Messagepar BladeRED » jeu. juin 14, 2012 6:52 pm

Je me nomme Agésilos, fils d'Ancthée et d'Adamia. J'ai vu passer 30 hivers environs. Je suis originaire de Sicile.

Mon pére et ma mère étaient d'anciens esclaves, et mon pére, à force de travail, réussît à être affranchi par son maître et racheta ma mère. Puis ils s'installèrent dans un petit hameau du sud de la Sicile, et devinrent de modestes cultivateurs. Ils eurent 5 enfants. Moi, l'aîné, ma sœur Lydia, puis les jumelles Adélia et Adénia, et enfin mon jeune frère Polyandre. Nous vivions misérablement, mais nos parents firent leurs possibles pour nous permettre de survivre, en cultivant l'orge qui nous servait autant de nourriture que de gagne-pain. Ils étaient très pieux, et chaque année nous faisions des pèlerinages en Sicile pour la déesse Déméter, mais aussi pour les Dieux Zeus, Hadès, Poséidon, et de temps en temps Athéna. Je n'étais déjà pas très réceptif à ce genre de culte, mais par respect pour ma famille, je m'exécutais...

J'ai aidé mon pére dans les champs dés l'âge de huit ans, faisant les fenaisons à ses côtés. A 12 ans, je l'aidais à labourer le sol. A 16 ans, mes parents me marièrent à la fille d'un autre cultivateur du coin, et mon pére me laissa un bout de terre sur lequel je pouvais nourrir ma futur famille. Les années passèrent tranquillement et, à presque 30 ans, ma femme et moi-même étions les parents de 3 enfants. Agésilas, mon fils aîné, son jeune frère Amphorion, et leurs petite sœur Héléna.

Mais il y a deux ans, tout a changé. La région céréalière où j'habitais fût en proie à un fléau: la peste. Amenés par des marchands Grecs et Phéniciens, elle décima sous mes yeux l'ensemble de mon village, ainsi que toute ma famille. Je fût le seul survivant. Désespéré et seul, je ne comprenais pas pourquoi les Dieux m'avaient épargnés, et pourquoi ma femme, mes enfants, mes sœurs, mon frère et mes parents avaient été emportés par la maladie.

Rassemblant le peu d'économie que j'avais, je partît pour un pèlerinage à Delphes. Là, je rencontrais la Pythie, et lui posais cette question qui me rongeait depuis la mort des miens: pourquoi?

Sa réponse fût vaseux et incompréhensible. Elle me conseilla de rendre grâce aux Dieux qui m'avaient sauvés, mais comment pouvait-je rendre grâce à ceux qui m'avaient tout pris? Une haine envers les Olympiens fît place peu à peu à mon désespoir...et j'errais dés lors sans but..Arrivé dans la cité d'Erétrie, en Attique, je fût attaqué par un brigand qui en voulait à ma bourse vide. J'aurais pu le laisser me tuer, mais quelque chose en moi me poussa à me battre. L'individu était armé d'un simple poignard, mais moi je n'avais plus que la peau sur les os, mes cheveux bruns longs masquant mon visage fin et émacié, alors que mes yeux verts étaient teintés des larmes que j'avais trop souvent versé.

Et pourtant...malgré ma maigreur et ma faiblesse, je frappais la crapule en pleine tête, et mon poing le plongea dans l'inconscience d'un seul coup. Ne comprenant pas d'où venait cette force, je me dit alors que, peut-être, je pouvais faire quelque chose contre les Olympiens. Des mercenaires servaient dans cette ville, je les y rejoint, et devînt l'un d'eux. J'apprît l'art de manier le glaive et la lance, et, motivé par ma haine contre les Olympiens, je devînt alors un soldat redouté, mais ma place n'était pas parmi eux. Je partît alors d'Erétrie, parcourant les routes de Grèce à la recherche de combats, mais aussi de réponses à mes questions.

Depuis, je ne suis qu'un ancien paysan devenu mercenaire. Je ne suis guère plus fort qu'un simple soldat, mais je tente de trouver ma voie dans ce monde, une voie libre de l'emprise des Dieux, tout en étant au service de l'homme. Une chose hante mon esprit en permanence, me poussant à devenir plus fort et à tout faire pour éradiquer la présence des Dieux sur le monde, une vision, celle d'une mère rendant son dernier souffle, celle d'une famille anéanti par la maladie, et celle du sang des guerriers divins qui osent servir des Dieux injustes et cruels...


Hors BG: J'ai rédigé cette BG pour donner une existence RP à mon perso Rebelle, afin de le rendre viable dans de futurs quêtes RP. Tu pourra y jeter un oeil et me dire si tout roule, Niki^^?
------------------------------------------------------
Image
La mort n'est pas la fin de l'espoir
Disciple de Lord Nergal
Mentor d'Usoro
Lieutenant des Enfers

Revenir vers « [BG] Les Rebelles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité