[Validé V3] Kerberos

Présentation du Seigneur des Enfers et de ses Spectres.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles d'Hadès

kerberos
Apprenti-guerrier
Messages : 96
Inscription : mar. janv. 17, 2006 6:41 pm

[Validé V3] Kerberos

Messagepar kerberos » mer. avr. 25, 2012 8:21 pm

En des temps ancien vivait un cruel seigneur nommé Adramelech pour qui la science du combat et de la guerre étaient les seuls disciplines qui comptaient à ses yeux. il conquit de grande nation et mis a genou de nombreux roi. Il avait une coutume, tous les ans il organisait un grand tournois qui regroupait tous les guerriers qui le souhaitaient pour l'affronter, les participants s'entretuaient en duel tour par tour, seul le finaliste pouvait affronter Adramelech. Adramelech leur promettaient le trône si il parvenait a le tué.

A 38 ans Adramelech avait conquit 40% du monde connu et il ne conquit plus rien car ce fut la dernière année de sa vie. Il était arrivé dans la ville de sparte en Grèce où vivait un combattant comme il n'en avait jamais existé avant: Kerberos. A sa naissance, la pythie de Thèbes avait prévu son avenir et avait dit à ses parents qu’il serait l'égale d'Achille. Il était né a Sparte et fut élévé comme un Sparte, la vie a Sparte était dure envers ses habitants et encore plus pour les enfants.

L'école à Sparte ne servait qu’à une seule chose: séparer les forts des faibles en tuant ceux qui ne pourraient survivre. Aucun amour, aucun sentiment n'était admis durant l'enfance, celui qui dérogeai a cette règle était battus a mort et abandonné aux animaux. Cela ne plaisait pas a kerberos car il aimait ses parents et l'aguerrissement obligatoire pour tous les enfants de Sparte leurs empêchaient de les voir, pis encore, leurs maitres de guerres leur enseignaient que leurs parents ne les aimaient plus et les avaient abandonnés. Il garda toujours au fond de sont coeur son amour pour les siens mais se garda bien d'en parler.

Quelques soient les épreuves, Kerberos ne semblais pas éprouver de grande difficulté a les accomplir. Sont apprentissage de guerrier fut l'un des plus court de l'histoire de Sparte, il fut l'un des plus jeunes assassins spécialement entrainé pour tuer discrètement les généraux des armées ennemi. Adramelech était un des ennemis de Sparte qui souhaitait la voir soumise, cette idée était absolument impensable pour Kerberos qui s'enrôla pour le grand tournois.

Après des éliminatoires aussi sanglant qu'expéditif Adramelech et Kerberos se retrouvèrent face à face. Le combat fut titanesque, il dura trois jours durant lesquels ils se rendirent coup pour coup. Adramelech était très fort, tout en force physique, Kerberos lui opposait des parades coulantes, il se faisait eau là ou son adversaire était feu. Mais Adramelech semblais ne jamais se fatiguer et toujours son épée se relevait pour bloquer la contre-attaque de Kerberos. Les armes qu'ils utilisaient furent brisées le deuxième jour de combat et à la fin du troisième jour Adramelech tomba, terrassé par une prise que Kerberos parvint à placer.

Le temps passait, Kerberos, qui était devenu rois s'ennuyait ferme dans son château. Depuis la mort d'Adramelech beaucoup de chose avait changé," il avait rendu les libertés au peuple, réduit les impôts ... mais il s'ennuyait."

Un jour un homme arriva avec un drapeau blanc, c'était un émissaire du dieu Poséidon qui était chargé de l’empoisonner car Poséidon craignait que ce jeune seigneur rejoigne les rangs de ses ennemis dans la guerre qui faisait rage chez les dieux.

Au cours du repas, alors que le poison était déjà répandu dans la sauce du sanglier que devais manger Kerberos, juste avant qu'il porte a sa bouche le cuissot un éclair violet traversa la salle du trône, heurta la main qui tenait le cuissot et revint près d'un homme qui venait d'apparaître. Le combat s'engagea immédiatement entre le nouveau venu et le messager de poséidon. en quelque instant l'ambassadeur de Poséidon fut maitrisé par l'inconnu.
Interloqué par une tel aisance face à un messager divin, Kerberos préféra poser quelques questions à l'étranger avant de décider que faire." L'inconnu s’expliqua, il s'appelait Arkoros et il était mandaté par Hades afin de protéger Kerberos d’un coup bas d’un autre dieu. La fouille des appartements de l'émissaire de Poséidon permit de découvrir le poison.

Kerberos compris qu'il devait s'engager dans la grande bataille des dieux car sinon il en serait la victime. Il comprit également qu'il était redevable au dieu du monde souterrain, il y avait certainement une place à ses cotés dans cette guerre implacable que se livraient les dieux par l'intermédiaire d'humain. Il n'était pas rare qu'un homme décide de servir un dieu par dévouement ou par intérêt. C'était décidé, il entrerait au service d'Hadès et ferait tout sont possible pour détruire celui qui avait tenté de le tuer alors qu'il était resté neutre.


"POSEIDON, MA FUREUR TE POURSUIVRA JUSQU'EN ENFER!"
ImageImage
Certains sont nés pour mourir, d'autres pour servir la mort

Revenir à « Les Spectres d'Hadès »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités